Ruée sur le vaccin : 2 millions de rendez-vous pris depuis les annonces de Macron

Ruée sur le vaccin : 2 millions de rendez-vous pris depuis les annonces de Macron

ENGOUEMENT - Emmanuel Macron a annoncé lundi soir une importante batterie de mesures pour inciter à la vaccination. Depuis, près de deux millions de Français ont pris rendez-vous.

Tout s'accélère. Après les annonces d'Emmanuel Macron lundi soir, les Français réservent en masse un créneau pour se faire vacciner contre le Covid-19. Durant la même soirée, plus de 926.000 rendez-vous avaient été pris dans la foulée de l'intervention présidentielle. Un record. Ce rythme effréné s'est poursuivi ce mardi pour finalement culminer à près de deux millions de créneaux réservés - 1,7 million sur Doctolib, plus de 150.000 sur Maiia et 100.000 sur Keldoc. Soit 9% des 22 millions d'habitants de 12 ans ou plus non-vaccinés  à ce jour. 

"Ils étaient 900.000 à avoir pris un rendez-vous lundi dans la soirée, entre 20h et minuit, à la suite de l'allocution du président, et un peu de 800.000 depuis ce matin, avec un engouement qui se maintient et des centaines de milliers de créneaux qui ont été ouverts par les centres de vaccination", a ainsi expliqué Stanislas Niox-Chateau, cofondateur de Doctolib sur LCI. "À l'heure où je vous parle, il y a encore 4000 à 5000 rendez-vous qui sont pris par minute."

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

L'entrepreneur a également indiqué qu'"il n'y a pas de variation entre les régions" où résident les personnes qui prennent rendez-vous depuis hier soir. "Et en termes d'âge, deux tiers de ces Français ont moins de 35 ans. C'est normal, ils sont largement moins vaccinés que les plus de 50 ans, qui sont vaccinés à 80% aujourd'hui", a-t-il ajouté. "Si vous n'avez pas déjà pris votre rendez-vous, ne vous inquiétez pas, vous l'aurez dans les jours et semaines à venir", a aussi assuré le cofondateur de Doctolib.

Sur un plan plus technique, "le délai moyen entre la prise de rendez-vous et le rendez-vous est de onze jours. Il y a donc encore créneaux ouverts, environ 100.000. Les centre de vaccinations vont continuer d'en ouvrir dans les jours et les semaines à venir", a-t-il aussi déclaré à notre antenne.

Emmanuel Macron a annoncé plusieurs mesures, lundi soir, dont une extension de la liste des lieux où le pass sanitaire devient obligatoire, le 21 juillet puis début août. "Nous allons étendre au maximum le pass sanitaire pour pousser le maximum d'entre vous à aller vous faire vacciner", a-t-il déclaré. La vaccination est également rendue obligatoire pour les soignants et les personnels au contact d'individus vulnérables. 

Plus de 9 millions de doses sont aujourd'hui en stock et les livraisons de vaccins continuent, a indiqué lundi le chef de l'État.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - Covid-19 : encore plus de 6000 cas ce jeudi, le nombre de patients hospitalisés en légère baisse

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

François Hollande réagit sur "l'indemnité inflation" du gouvernement : "C'est un bon mécanisme pour quelques mois"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.