700.000 personnes vaccinées d’ici mi-février dans les Ehpad, assure Alain Fischer

700.000 personnes vaccinées d’ici mi-février dans les Ehpad, assure Alain Fischer

STRATÉGIE – Selon le "Monsieur Vaccin" du gouvernement, plus de 700.000 personnes devraient avoir été vaccinées contre le Covid-19 d’ici mi-février. À l'heure actuelle, la campagne de vaccination se heurte à plusieurs obstacles.

Un peu plus de 200 personnes vaccinées depuis dimanche : voilà le bilan confirmé par le professeur Alain Fischer, invité de LCI ce mercredi soir. C’est loin, bien loin des résultats affichés par d’autres pays européens qui ont démarré leur campagne de vaccination en même temps que la France. 

Parmi eux, l’Allemagne, régulièrement montrée en exemple depuis trois jours, où 78.000 personnes ont déjà reçu une première injection du vaccin de Pfizer-BioNTech, selon la base de données Our world in data qui s'appuie sur des bilans officiels.

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Une lenteur plus obligée que décidée ?

Qu’à cela ne tienne, le président du conseil de la stratégie vaccinale a affiché ce mercredi 30 décembre un objectif de plus de 700.000 personnes vaccinées en Ehpad d’ici mi-février. "Le début à petits pas n’est pas lié à un problème de confiance", assure Alain Fischer, qui se projette au mois de janvier, quand "500.000 doses vont arriver chaque semaine et devraient couvrir les personnes concernées".

Selon lui, cette lenteur au démarrage, très critiquée depuis le début de semaine, résulte de trois facteurs : le poids de l'avis médical qui prend du temps (avec une consultation au préalable indispensable pour chaque patient) ; la livraison des vaccins qui est progressive (quelques milliers de doses sont arrivées en France en cette fin décembre et beaucoup d’Ehpad n’ont encore rien reçu) ; et enfin la conservation du vaccin Pfizer nécessitant d'être à très basse température et donc une logistique "complexe". 

Par ces mots, on en déduit que ces débuts balbutiants seraient plus contraints que choisis, à l'inverse de ce qu'a pu dire Olivier Véran, mardi 29 décembre. "Ça prend un peu plus de temps au démarrage. (...) Je ne confonds pas vitesse et précipitation. Cet écart avec d'autres pays est assumé", déclarait alors le ministre de la Santé

Lire aussi

"Une fois que nous disposerons du vaccin Moderna", qui se conserve plus facilement à -4° C, la vaccination pourra s'accélérer, a tenu à rassurer Alain Fischer, qui anticipe une autorisation de ce vaccin par l’Agence européenne des médicaments (AEM) d'ici la quinzaine de janvier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Paris : Anne Hidalgo opposée à un confinement le week-end, une mesure "inhumaine"

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : Gérald Darmanin témoigne de son "soutien amical" à Nicolas Sarkozy

VIDEO - Golden Globes : Chadwick Boseman sacré meilleur acteur, sa veuve livre un émouvant discours

Covid-19 : Moselle, Haute-Garonne, Nice... Les mesures de restrictions locales se multiplient

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Lire et commenter