Covid-19 : à son tour, l'Europe se prépare à se vacciner

Covid-19 : à son tour, l'Europe se prépare à se vacciner

CORONAVIRUS - Après le Royaume-Uni, les Etats-Unis, mais aussi la Russie ou la Chine, l'Union européenne doit lancer sa campagne de vaccination avant la fin de l'année.

Le vaccin aux portes de l'Europe. Les 27 pays de l'Union européenne devraient pouvoir commencer à vacciner contre le Covid-19 avant la fin de l'année, et le même jour, a annoncé mercredi la présidente de la Commission européenne. Une échéance attendue de pied ferme, tandis plusieurs pays du Vieux continent, dont l'Allemagne, connaissent des chiffres inquiétants et ont dû adopter de nouvelles mesures restrictives.

À l'approche des fêtes de Noël et de fin d'année, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a pour sa part recommandé le port du masque lors des réunions familiales, mettant en garde contre un "risque élevé" de reprise de l'épidémie début 2021 en Europe.

"Enfin, d'ici une semaine, le premier vaccin sera autorisé, les vaccinations pourront commencer immédiatement (...) C'est une tâche immense", a affirmé Ursula von der Leyen devant le Parlement européen à Bruxelles. "Commençons donc aussi tôt que possible ces vaccinations, tous ensemble à vingt-sept, avec un début le même jour".

Sous la pression de Berlin, l'Agence européenne des médicaments a annoncé mardi qu'elle se pencherait le 21 décembre - une semaine plus tôt que prévu - sur le sort du vaccin Pfizer-BioNTech.

Retrouvez les dernières infos sur l'épidémie de coronavirus et les mesures anti-Covid ci-dessous

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières infos sur l'épidémie et les mesures sanitaires
Live

BILAN QUOTIDIEN 


Selon le dernier bilan des autorités de santé, 24.985 personnes (-24 par rapport à vendredi) dont 2.731 en réanimation (+1) sont actuellement hospitalisées du coronavirus en France. Par ailleurs, 196 personnes ont succombé au virus ces dernières en 24h dans l'Hexagone. Ce samedi, 21.406 cas ont été détectés en 24 heures. Ils étaient 20.177 samedi 9 janvier.

CÉLÉBRITÉ DÉCÉDÉE


La légende du Tango dansé, Juan Carlos Copes, est décédée du coronavirus ce samedi. Le danseur et chorégraphe argentin était âgé de 89 ans. Il avait formé un couple de tango légendaire avec Maria Nieves avec qui il avait été été marié de 1964 à 1973. 


"Tout est allé très vite, mon père est mort.... Il brillera toujours au milieu des étoiles et pour toujours dans l'histoire du tango dansé", a annoncé avec émotions sa fille sur les réseaux sociaux. 

TENNIS

47 joueurs de tennis devant participer à l'Open d'Australie ont été privés d'entraînement et contraints à l'isolement après que des cas de Covid se sont déclarés dans deux vols les menant à Melbourne. 


Parmi eux, on retrouve la Bélarusse Victoria Azarenka (vainqueure de l'Open d'Australie en 2012 et 2013), l'Américaine Sloane Stephens et le Japonais Kei Nishikori, où encore la Canadienne Bianca Andreescu, l'Allemande Angelique Kerber et la Russe Svetlana Kuznetsova.


Alors que le premier tournoi du Grand chelem de l'année doit débuter dans trois semaines, ils sont privés d'entraînement pendant deux semaines.

COUVRE-FEU


Le couvre feu à partir de 18h a débuté ce samedi. Voici tout ce qu'il faut savoir sur les nouvelles attestations dérogatoires. 

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

BILAN QUOTIDIEN 


Selon le dernier bilan des autorités de santé, 24.985 personnes (-24 par rapport à vendredi) dont 2.731 en réanimation (+1) sont actuellement hospitalisées du coronavirus en France. Par ailleurs, 196 personnes ont succombé au virus ces dernières en 24h dans l'Hexagone. Ce samedi, 21.406 cas ont été détectés en 24 heures. Ils étaient 20.177 samedi 9 janvier.

CAMPAGNE DE DÉPISTAGE


La campagne du coronavirus organisée depuis lundi à Roubaix, qui devait permettre d'évaluer l'impact des fêtes et la présence du variant britannique parmi les cas positifs, s'est terminée ce samedi. Les chiffres communiqués par l'ARS montrent que la fréquentation a été relativement modeste. 


Ainsi, 5.304 personnes sont venues se faire dépister depuis lundi dans les six centres ouverts pour l'occasion ; 66 d'entre elles ont été testées positives. 

COMMERCES


Largement affectés par l'avancement du couvre-feu, les commerces prennent puiseurs mesures pour maintenir au plus leur activité. Ouverture précoce, effectifs renforcés, LCI fait le point. 

Ouverture plus tôt, effectifs renforcés... Les commerçants s'organisent pour le couvre-feu

VARIANTS


Sud-Africain, Anglais, Brésilien : les variants du coronavirus se multiplient ces dernières semaines. Le virologue Bruno Lima est revenu sur leur impact potentiel et expliqué l'enjeu qu'ils représentent. 

LE POINT SUR LA PANDÉMIE


Selon le dernier bilan, le coronavirus a désormais fait au moins 2.009.991 morts dans le monde depuis sa découverte en Chine. Plus de 93.803.240 cas d'infection ont par ailleurs été officiellement diagnostiqués.


Les États-Unis demeurent le pays le plus touché avec 392.139 décès devant le Brésil (208.246 morts), l'Inde (152.093), le Mexique (139.022) et le Royaume-Uni (87.295).

COUVRE-FEU À PARIS


Depuis ce samedi, la France est officiellement rentré dans un régime de couvre-feu de 18h à 6h. Dès le début de soirée, les rues parisiennes ont ainsi semblé inhabituellement vides.

MANIFESTATIONS


Environ 300 personnes ont manifesté ce samedi devant le Palais des Pape à Avignon pour obtenir la réouverture des lieux culturels. 


"Ici, à Avignon, nous voulons réaffirmer que la culture est vitale, essentielle à nos vies, à notre équilibre", proclame le manifeste lancé par la maire socialiste de la ville et l'association des Scènes d'Avignon. "Déconfinons les esprits. Soyons en prudence et en responsabilité inventifs et créatifs", ajoute encore le document. 


La ministre de la Culture Roselyne Bachelot a confirmé jeudi le maintien de la fermeture des lieux culturels, qui n'accueillent plus de public depuis le 30 octobre, pour tenter de limiter la propagation de l'épidémie de coronavirus en France. 

MONDIAL DE HANDBALL 


La Fédération internationale (IHF) a annoncé ce samedi que le match du Mondial-2021 entre l'Allemagne et le Cap-Vert avait été annulé. Cette décision a été prise à la suite de la détection de deux cas de coronavirus dans l'effectif de l'archipel. Le Cap-Vert n'a pu amener que 11 joueurs en Egypte et n'a donc plus un effectif suffisant. 


La Mannschaft remporte donc par forfait (10-0) cette rencontre de la 2e journée du premier tour et se retrouve déjà qualifiée pour le tour principal.

CARTE 


La barre des 2 millions de cas du coronavirus dans le monde a officiellement été franchie. Cette carte permet de comprendre plus aisément la situation et l'évolution de la pandémie à l'échelle mondiale. 

CARTE - Covid-19 : la barre des 2 millions de décès à travers le monde a été franchie

DÉCROCHAGE SOCIAL


Dans le cadre d'un déplacement dans un centre Emmaüs à Saint-Maurice (Val-de-Marne), Yannick Jadot (EELV) a tiré le signal d'alarme sur le "décrochage social" vécu par de nombreux Français avec la crise du coronavirus. 


"Si on est là aujourd'hui, c'est pour alerter: il fait froid et les situations insupportables se multiplient alors qu'il y a des solutions", a t-il notamment déclaré ajoutant que "le gouvernement a raté les masques, les tests et les vaccins et maintenant l'inquiétude, c'est qu'il rate la sortie de crise économique et sociale".

DON DE VACCINS


Le ministre chinois des Affaires étrangères Wang Li a promis ce samedi un don aux Philippines de 500.000 doses de vaccin contre le coronavirus. Il n'a toutefois pas précisé de quel vaccin il s'agissait ni même si cette mesure s'inscrivait dans le cadre d'un accord plus large. 

LIAISONS AÉRIENNES


L'Italie a annoncé ce samedi l'interdiction des vols en provenance du Brésil en raison d'un nouveau variant du coronavirus découvert dans ce pays.


"J'ai signé une ordonnance qui bloque les vols au départ du Brésil et interdit l'entrée en Italie des personnes qui y ont séjourné au cours des 14 derniers jours", a déclaré sur les réseaux sociaux le ministre de la Santé, Roberto Speranza précisant que "toute personne se trouvant déjà en Italie et provenant de ce pays doit se soumettre à un test et contacter les autorités sanitaires". 

CASTEX


Lors d'un déplacement à Lyon ce samedi, le Premier ministre Jean Castex a affirmé souhaiter une vaccination "progressive" et "dans le calme". Il a toutefois martelé que le défi "serait relevé" même si la campagne ne peut être accomplie en l'espace de seulement "quelques jours".


Le chef du gouvernement en a aussi profité pour faire un point sur la situation, précisant que 390.000 personnes avaient été vaccinées à ce jour en France. Selon lui, un million de rendez-vous ont également été pris. 

MANIFESTATION ANTI-MASQUES


Environ 10.000 personnes se sont rassemblées ce samedi à Vienne (Autriche) pour dénoncer les restrictions imposées depuis le mois de mars par les autorités du pays. Plusieurs cortèges ont longuement donné de la voix au son des "Gouvernement démission", "La presse est une menteuse". 


À noter la présence de l'ex-vice-chancelier d'extrême droite Heinz-Christian Strache au sein de cette manifestation. 


Fin décembre, le gouvernement autrichien a décrété un troisième confinement pour ralentir la propagation de la pandémie. Les magasins non essentiels, les lieux culturels, les salles de sport, les écoles et les facultés sont fermés.

VACCINS


Pfizer et BioNtech ont annoncé ce samedi la mise en place d'un nouveau plan pour limiter les retards de livraisons du vaccin contre le Covid-19 à une semaine. Cette annonce devrait rassurer l'Europe qui craignait un retardement de son calendrier vaccinal bien plus significatif. 

Livraison des vaccins Pfizer : le retard ne devrait pas excéder une semaine

LIAISONS MÉTROPOLE-OUTRE-MER


Le gouvernement a communiqué ce samedi les nouvelles modalités de voyage entre l'Hexagone et ses territoires d'outre-mer. 


De la métropole vers les Outre-mer : 


Au moment de l'embarquement, tous les voyageurs doivent être en mesure de présenter un test PCR négatif réalisé dans les 72h précédant le vol. Cette mesure ne s'applique néanmoins pas pour les trajets vers la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et la Polynésie Française, d'autres mesures ayant été adoptées par les autorités locales. À noter que les passagers à destination de la Nouvelle-Calédonie, de Wallis-et-Futuna, de la Polynésie Française (avec des adaptations locales), de la Guyane et de Mayotte doivent aussi justifier d'un motif impérieux. 


Des Outre-mer vers la métropole :


Lors de l'embarquement, les passagers doivent présenter un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h avant le vol au départ de Mayotte, de La Réunion et de la Guyane (à compter du lundi 18 janvier). Par ailleurs, au départ de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion, les passagers doivent remplir une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes, les engageant à un auto-isolement pendant 7 jours après l’arrivée et à effectuer un test PCR à la fin de l’isolement (à compter du lundi 18 janvier). Dans certains cas (Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna, Polynésie Française, Guyane et Mayotte), il faut également justifier d’un motif impérieux. 

 

Des Outre-mer vers les Outre-mer 


Les passager doivent présenter les résultats d'un test PCR Covid 19 négatif réalisé dans les 72h, à compter du 18 janvier, lors de l'embarquement pour les liaisons entre : 

• Mayotte et la Réunion (déjà en vigueur),

• la Guyane et les Antilles,

• Saint-Martin/Saint-Barthélemy et la Guadeloupe/Martinique.


Au départ de la Guyane, de Mayotte et de La Réunion, les voyageurs doivent remplir une attestation sur l’honneur déclarant l’absence de symptômes, les engageant à un auto-isolement pendant 7 jours après l’arrivée et à effectuer un test PCR à la fin de l’isolement (à compter du lundi 18 janvier). À noter qu'une justification de motif impérieux doivent être présentée par les passagers voyageant entre La Réunion et Mayotte, entre Guyane et Antilles et entre Saint-Martin et Guadeloupe/Martinique.


Pour tous ces types de liaison,  le port du masque reste obligatoire dans l’avion et dans les aéroports. 

MAYOTTE


La préfecture de Mayotte a annoncé la fermeture de ses liaisons aériennes et maritimes pour une durée de 15 jours, à compter de ce dimanche. 


Désormais, les déplacements entre Mayotte, la Métropole et La Réunion ne sont autorisés que pour "motifs impérieux" précise le communiqué des autorités. 


Cette décision fait suite à la détection d'un premier cas du variant sud-africain du coronavirus sur l'île. 

INDE 


L'Inde a lancé samedi sa campagne de vaccination contre le Covid-19. Un défi considérable pour ce pays de 1,3 milliard d'habitants, compliqué par des contraintes de sûreté, des infrastructures incertaines et la méfiance du public. 

Selon le calendrier vaccinal, 300 millions de personnes pourraient recevoir une injection d'ici à juillet prochain. 

GUINÉE


Le président guinéen Alpha Condé a reçu ce samedi une dose du vaccin russe contre le coronavirus, Spoutnik V. A l'instar du dirigeant de 82 ans, plusieurs autres membres du gouvernement - n'ayant "pas déjà contracté le virus" - ont aussi reçu une première injection. 

MAINTIEN DE L'ORDRE

BILAN MONDIAL


La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 2.009.991 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi ce samedi par l'AFP à partir de sources officielles. Plus de 93.803.240 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués depuis le début de l'épidémie, dont au moins 57.889.800 sont aujourd'hui considérés comme guéris.


Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 392.139 décès pour 23.532.037 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 208.246 morts et 8.393.492 cas, l'Inde avec 152.093 morts (10.542.841 cas), le Mexique avec 139.022 morts (1.609.735 cas), et le Royaume-Uni avec 87.295 morts (3.316.019 cas).

AMENDES


À quelques heures du couvre-feu généralisé à 18h, le gouvernement fournit le lien nécessaire au téléchargement de l'attestation dérogatoire et rappelle les sanctions encourues en cas de non-respect.

VASTE DÉPISTAGE EN ILE-DE-FRANCE

Variant sud-africain du virus : une vaste campagne de dépistage lancée en Ile-de-France

COUAC

Inscription à la vaccination : le site Sante.fr, lancé jeudi, est (encore) inaccessible

DEUX MAIRES DÉNONCENT DES "CARENCES"

Les maires de Dijon, François Rebsamen, et de Besançon, Anne Vignot, deux des villes les plus affectées en France par le Covid-19, dénoncent samedi "la carence de l'État central" dans la livraison des vaccins, dans un communiqué.

"Nous, maires de Besançon et Dijon, dénonçons la carence de l'État central dans la livraison de vaccins pour les populations de nos deux grandes villes, alors même que nous sommes au cœur de la Région de France la plus touchée par la Covid", écrivent-ils. "Au rythme actuel de livraison, il faudra plus de 4 mois et demi pour vacciner les seules personnes de plus de 75 ans."

EXCEPTIONS


Le Premier ministre a fait savoir que les dérogations "seront très limitées".

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

RETARD DE LIVRAISON DES VACCINS


La ministre déléguée chargée de l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, cite ce samedi un communiqué diffusé par Pfizer-Biontech indiquant que "la réduction du nombre de doses de vaccin livrées à l’Union européenne sera limitée à la semaine prochaine". "Les livraisons doivent reprendre le rythme prévu à partir du 25 janvier", indique-t-elle. Le communiqué précise également que les livraisons de vaccins s'intensifieront à partir du 15 février.

PAS DE COUVRE-FEU À 18h À SAINT-BRIEUC


"Ce que je vais faire ce soir, c'est que je ne vais pas mettre de confinement à 18h", déclare à LCI le maire DVG de Saint-Brieux (Côtes-d'Armor), Hervé Guihard. Celui-ci souhaite permettre à ses administrés d'aller chercher "après 18h dans les garderies, les crèches et tous les péri-scolaires et le scolaire". "On n'a pas d'autre solution", affirme-t-il. Le maire dit avoir pris sa décision sans l'avis du préfet. "C'est une décision qui nous appartient dans le sens où nous maîtrisons le service public."

VARIANT


Invité ce samedi matin sur LCI, le médecin spécialiste en santé publique Jean-Pierre Thierry estime que l'arrivée du variant "rebat complètement les cartes". Pour lui, "il est possible" que le couvre-feu généralisé à 18h, mis en place à partir de ce samedi soir, soit une mesure "insuffisante". "Beaucoup de spécialistes le disent", explique-t-il.

CARTOGRAPHIE


Retrouvez sur la carte éditée par la ville de Paris tous les lieux où il est désormais possible de se faire dépister.

STRATÉGIE 


Selon le professeur Alain Fischer, "Monsieur vaccin" de l'exécutif, les nouveaux variants du Covid-19 pourraient amener à faire "un jour vacciner les enfants".

Faut-il vacciner aussi les enfants ? Alain Fischer n'exclut pas cette possibilité

VARIANT SUD-AFRICAIN

Pour tenter d'identifier une éventuelle diffusion du variant sud-africain du Covid-19, après la découverte d'un cas dans le Val-de-Marne, une opération de dépistage "de grande ampleur" est lancée depuis vendredi en Ile-de-France dans plusieurs communes, dont Colombes (92), Maison Alfort (94), Bonneuil-sur-Marne (94) et Fleury-Mérogis (91), avec une priorité aux enfants et à leurs familles, selon France Bleu.


 

SUISSE


Pour diminuer le risque de propagation du Covid-19 dans ses casernes, l'armée suisse a décidé que plusieurs milliers de ses recrues commenceraient leur service militaire à la maison. "C'est assez nouveau", concède Daniel Reist, le porte-parole de l'armée suisse, interrogé par l'AFP, mais en ces temps de pandémie, "c'est la solution idéale qui s'est imposée".


Si un premier groupe, comprenant notamment des "recrues sanitaires" dont la mobilisation est considérée comme plus urgente va bien entrer en caserne dès lundi, environ 5.000 des 15.000 recrues de cette année commenceront leur formation depuis chez elles pendant trois semaines. Fonctionnement de leur arme de service, enseignement sur les armes bactériologiques et chimiques, règlements militaires, protection sanitaire: les recrues devront potasser avant d'enfiler l'uniforme pour de vrai.

COUVRE-FEU

VIDEO - Ce que va changer la généralisation du couvre-feu à 18 heures 

VISUEL


Près d'un an après l'apparition du premier cas, l'épidémie de coronavirus a fait plus de 2 millions de morts dans le monde.

CARTE - Covid-19 : la barre des 2 millions de décès à travers le monde a été franchie

VACCINATION DES ENFANTS ?


Dans une interview donnée au Parisien et publiée ce samedi, le professeur Alain Fischer, nommé par le gouvernement pour le conseiller sur la stratégie vaccinale, estime qu'il "faudra peut-être un jour vacciner les enfants" en raison des nouveaux variants.


"Les nouveaux variants pourraient, par exemple, nous conduire à faire évoluer la stratégie. Peut-être un jour faudra-t-il vacciner les enfants. En Grande-Bretagne, on cherche à savoir si leur taux d'infection plus important est lié à ce variant. Si cela se confirme et que les enfants transmettent le virus, la question se posera", affirme-t-il.

INDE


L'Inde entame ce samedi l'une des plus gigantesques campagnes de vaccination contre le coronavirus au monde, dans l'espoir de mettre fin à une épidémie qui a causé la mort de 150.000 personnes dans le pays et torpillé son économie.


Au cours de la première phase de campagne, l'Inde compte vacciner environ un quart de sa population, soit 300 millions de personnes d'ici juillet. Environ 150.000 personnes dans 700 districts ont été formées pour administrer les vaccins et tenir des registres.


L'Inde dispose de quatre "méga-dépôts" pour réceptionner les vaccins et les transporter vers les centres de distribution des différents Etats dans des véhicules à température contrôlée à moins de 8°C. Le respect de la chaîne du froid doit être garanti par la mobilisation de 29.000 points de stockage à température contrôlée, près de 300 chambres froides dont 70 chambres de congélation, 45.000 réfrigérateurs, 41.000 congélateurs et 300 réfrigérateurs à énergie solaire.

MEXIQUE


Le Mexique a enregistré vendredi un nouveau record de contaminations recensées en 24h, le second cette semaine, avec 21.366 cas de Covid-19, selon les chiffres publiés par les autorités sanitaires. Le secrétariat mexicain à la Santé a également fait état de 1.106 décès liés au coronavirus et signalés au cours des dernières 24h.


Le Mexique, qui compte 128 millions d'habitants, enregistre un bilan total de 1,6 million cas et 139.022 décès, occupant ainsi la quatrième place des pays les plus endeuillés en chiffres absolus.

AUSTRALIE


La compagnie aérienne émiratie Emirates a suspendu "jusqu'à nouvel ordre" vendredi ses vols à destination des trois plus grandes villes d'Australie, Sydney, Brisbane et Melbourne . Le pays a renforcé les restrictions aux voyages face à l'apparition de nouveaux variants plus contagieux du coronavirus.


Le transporteur basé à Dubai, qui était parmi les derniers à avoir maintenu des liaisons avec la côte est de l'île pendant la majeure partie de la pandémie, a annoncé vendredi soir aux voyageurs qu'un certain nombre de vols prévus la semaine prochaine seraient les derniers.

CAMBODGE


La Chine va "aider" le Cambodge en lui donnant un million de doses de son vaccin Sinovac contre le Covid-19, a annoncé vendredi le Premier ministre du royaume, Hun Sen. "Pour éviter que la nation et le peuple ne soient infectés par ce virus mortel, nous devons utiliser des vaccins qui ont déjà été utilisés sur les dirigeants chinois et des millions de personnes... Nous ne pouvons plus attendre", a dit le dirigeant dans un message audio publié sur sa page Facebook. 


Les premières personnes à recevoir l'injection seront des agents de santé de première ligne, des enseignants, des soldats, les gardes du corps du Premier ministre et des fonctionnaires dans l'entourage du roi, a-t-il précisé.

ETATS-UNIS

Le futur chef de cabinet de Joe Biden a indiqué s'attendre à ce que le pays franchisse le seuil des 500.000 morts du Covid le mois prochain.

AVIATION CIVILE

Le transport aérien a chuté de 60% en 2020, a alerté l'Organisation de l'aviation civile internationale, ce vendredi. Sous l'effet de la pandémie, le secteur a vu sa fréquentation retrouver son niveau de 2003, avec 1,8 milliard de passagers, contre 4,5 en 2019. Ce sont les vols internationaux qui sont les plus affectés, avec une baisse de fréquentation de 74%, contre 50% pour les vols intérieurs. Les pertes cumulées sont de 370 milliards de dollars, soit 306 milliards d'euros.

"IL FAUT ENCORE TENIR" DÉCLARE MACRON À UNE ÉTUDIANTE À BOUT


Inquiète de la solitude qui lui est imposée, une étudiante de Sciences-Po Strasbourg a écrit une lettre à Emmanuel Macron pour lui faire part de son mal-être à cause de la crise sanitaire. Le chef de l'État lui a répondu ce vendredi 15 janvier pour lui demander "encore un effort pour quelques semaines".

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

EHPAD 


Dans plusieurs départements, des Ehpad font état de foyers de contamination. À chaque fois, la propagation du virus se produit à une vitesse phénoménale et touche aussi bien les résidents que le personnel soignant.

Ehpad : la situation se tend face à la multiplication des clusters

UNE BAISSE DES DÉPISTAGES DES MALADIES CARDIAQUES 


Les procédures de diagnostic et de traitement des maladies cardiaques ont chuté de près des deux tiers au printemps 2020 par rapport à 2019, selon une enquête publiée vendredi à Vienne et reposant sur l'étude de 900 centres hospitaliers dans 108 pays.

L'enquête de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), dont le siège est en Autriche, montre une baisse de 64% des examens en cardiologie en mars-avril 2020 par rapport à la même période de l'année précédente, l'impact étant "brutal et significatif", et notable dans toutes les régions étudiées.

Environ 718.000 bilans cardiologiques n'ont pas été effectués dans les centres hospitaliers étudiés au cours de ces deux mois en raison de la première vague de la pandémie, confirmant l'impact négatif de cette dernière sur les systèmes de santé, selon les auteurs.

L'enquête a examiné les données de plusieurs types d'examens du cœur tels que les échographies, les angiographies et les tests d'effort.

LE PLAN DE JOE BIDEN POUR ÉRADIQUER L'ÉPIDÉMIE


Les centres de vaccination de proximité, une coopération renforcée entre le pouvoir fédéral et les États, plus de campagnes de prévention : Joe Biden a dévoilé vendredi le programme qu'il entend mettre en œuvre à la Maison Blanche, pour accélérer l'immunisation des Américains contre le Covid-19.

"Je vous le promets, nous allons gérer cette opération comme jamais", a assuré le président élu depuis son fief de Wilmington, dans le Delaware, à cinq jours de sa prestation de serment.

Son projet est ambitieux : le président élu souhaite que 100 millions de doses soient injectées pendant ses 100 premiers jours de mandat.

Pour cela Joe Biden entend travailler avec l'Agence fédérale de gestion des urgences, responsable de coordonner la création de centre de vaccination de proximité dans des gymnases, stades ou écoles. Quelque 100.000 soignants seront mobilisés.

Le président élu s'est aussi engagé à améliorer la coopération entre le pouvoir fédéral et les États, jusqu'ici "trop rigide et déroutante". Il a encouragé ces derniers à ouvrir la vaccination à des pans plus larges de la population : les plus de 65 ans, les travailleurs les plus exposés... 

BASKETBALL


Deux matches supplémentaires des Washington Wizards, contre Cleveland dimanche et lundi, ont été reportés à cause du Covid-19, a indiqué vendredi la NBA.

Cinq joueurs des Wizards ont été testés positifs au Covid-19, selon des médias américains.

La franchise de Washington avait déjà dû renoncer à affronter le Jazz d'Utah mercredi, n'ayant pas suffisamment de joueurs disponibles alors qu'un minimum de huit par équipe est requis.

La NBA compte désormais douze matches reportés depuis le lancement de la saison régulière mi-décembre. Les protocoles sanitaires ont été révisés mardi par la NBA et le syndicat des joueurs.

Infos précédentes

Alors que la France suit le lent chemin d'un déconfinement très progressif, le gouvernement met en place les mesures pour ne pas perdre les fruits du mois de reconfinement. Cela passe notamment par la pose des premiers jalons des plans de vaccination d'ici la fin de l'année 2020 ou le début de l'année 2021. 

Suivez les dernières informations en direct dans le live ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

Lire et commenter