Aux Etats-Unis, le vaccin Pfizer devrait être approuvé pleinement début septembre

Cette semaine, le député de La France Insoumise, François Ruffin, a accusé le groupe Pfizer de vendre ses doses à un prix bien trop élevé. L'élu s'appuie sur le coût de production du vaccin. Est-ce un calcul pertinent ? A-t-il raison ?

PROCEDURE - Toujours sous autorisation temporaire, le vaccin contre le Covid de Pfizer et BioNtech devrait obtenir un feu vert complet de l'Agence américaine du médicament dès septembre, selon le New York Times.

C'est une décision qui pourrait aider dans la lutte contre l'épidémie. Et pousser davantage d'Américains à se faire vacciner, à un moment où le virus Delta très contagieux fait grimper le nombre de cas dans le pays. L'Agence américaine du médicament, la FDA, devrait approuver pleinement le vaccin de Pfizer et BioNtech contre le Covid-19 dès septembre, selon le New York Times qui cite des sources proches du dossier.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Dans un article paru mardi, le journal précise même que "la date officieuse" de cette approbation complète par la FDA "est autour de Labor Day (ndlr: le 6 septembre) ou plus tôt".

Une approbation "parmi les plus hautes priorités"

Pour rappel, Pfizer délivre jusque-là ses vaccins sous une autorisation temporaire d'urgence qui lui avait été accordée le 11 décembre 2020. Mais la FDA avait indiqué la semaine dernière dans un communiqué que la procédure d'autorisation du vaccin anti-Covid était "parmi les plus hautes priorités de l'agence" et qu'elle comptait rendre sa décision bien avant la fin du délai imparti.

Lire aussi

Quelque 192 millions d'Américains ont reçu au moins une dose de vaccin, soit 58% de la population ou 70% des adultes. Dans le même temps, au 27 juillet, selon les chiffres des Centres de prévention et de lutte contre les maladies (CDC), les cas de Covid-19 sont remontés à 66.000 par jour, six fois plus qu'en juin.

Moderna, l'autre vaccin très répandu, également autorisé sous un régime d'urgence, a déposé lui aussi, mais plus tard, une demande d'approbation complète. Johnson and Johnson et son vaccin à une dose ne l'a pas encore demandée, selon le journal.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence remonte en Allemagne, pour atteindre son niveau de mai

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.