Covid-19 : ce que l'on sait du cluster de variant Delta détecté à Strasbourg

Covid-19 : ce que l'on sait du cluster de variant Delta détecté à Strasbourg

CRAINTES – L'ARS du Grand Est est sur les dents, ce samedi, après la découverte d'un cluster à Strasbourg concernant le variant Delta. Un "plan d'action immédiat" a été déclenché pour tenter de circonscrire la propagation du virus.

L'Agence régionale de Santé (ARS) du Grand Est l'assure : l'épidémie dans le Bas-Rhin reste à un "niveau modéré". Mais pour combien de temps ? L'inquiétude est vive ce samedi, après la détection d'un "cluster au variant Delta". Un "plan d'action immédiat" a été déclenché. 

Selon l'ARS, le cluster est apparu au sein de la Haute école des arts du Rhin, à Strasbourg. Quatre cas positifs sont "déjà identifiés" et 43 cas contacts sont "en cours d'investigation". Au total, 143 personnes ont été testées vendredi. Les tests feront l'objet d'un "criblage systématique" afin de déterminer la présence éventuelle de variant, ajoute l'ARS.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Des médiateurs sur le terrain ce week-end

Par mesure de prudence, l'école a été fermée. Et un plan visant à "contenir toute reprise épidémique" a été mis sur pied, en collaboration avec la préfecture. Concrètement, des opérations de vaccination ciblées sont prévues au cours du week-end. Ainsi, 200 doses et autant de "créneaux dédiés" sont réservés dimanche à Strasbourg pour les étudiants et les personnels des bars et restaurant des quartiers ciblés. 

Ces personnes bénéficieront d'un accès prioritaire "coupe file" pour s'inscrire, selon l'ARS. Le week-end des 19 et 20 juin, 2600 doses et créneaux seront encore réservés pour amplifier cette campagne de vaccination ciblée.

L'ARS prévoit également une "forte mobilisation des médiateurs de la lutte anti-covid" ce samedi, principalement dans le quartier étudiant de la Krutenau, où se trouve l'école. Au cours de leurs déambulations, ces agents cibleront "les étudiants et jeunes de moins de 30 ans", précise l'ARS.

Lire aussi

Pour les autorités, freiner la propagation du variant Delta est crucial. Ce dernier est en effet soupçonné d'être particulièrement contagieux. Fin mai, le gouvernement britannique, confronté à une accélération de l'épidémie, estimait ainsi qu'il représentait entre la moitié et les trois quarts des nouveaux cas détectés outre-Manche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

"Squid Game" : faut-il vraiment craindre un phénomène d'imitation dans les cours d'école ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.