Covid-19 : conçu pour aider les malentendants, le masque transparent est-il aussi efficace ?

Covid-19 : conçu pour aider les malentendants, le masque transparent est-il aussi efficace ?
Santé

INNOVATION - Alors que le port du masque se généralise dans de nombreux lieux et villes de France, les sourds et malentendants étaient jusqu'ici mis de côté, le masque les empêchant de communiquer et lire sur les lèvres. A Evreux, une entreprise produit des masques transparents et fait face à une demande de plus en plus forte. Mais ce masque est-il efficace ?

Depuis plusieurs semaines, le port du masque obligatoire se généralise peu à peu, tout d’abord dans les lieux publics clos, puis progressivement dans les rues de plusieurs villes de France fortement touchées par l’épidémie de Covid-19. Si ces mesures ont pour but de stopper la progression du virus en France, elles présentent de sérieux inconvénients pour une catégorie de la population. En effet, le port du masque rend plus difficile la communication avec les personnes sourdes et malentendantes. 

Pour pallier ce problème, des entreprises ont eu l'idée de créer des masques transparents. La secrétaire d'Etat en charge des personnes handicapées, Sophie Cluzel, a d’ailleurs mis en avant ces masques, en en portant un à l'Assemblée nationale le 29 juillet dernier. Lancée mi-juillet à Evreux, dans l'Eure, la production de ce masque, initialement destiné aux sourds et malentendants, s’est accélérée, avec désormais une cadence de plus de 300 unités par jour.

Lire aussi

On a quadruplé les demandes, on est passé de 2 500 à 16 000 masques en commande.- David Torres, adjoint de direction d'APF Entreprises.

"On a quadruplé les demandes, on est passé en début juillet de 2 500 à 16 000 masques en commande. On ne prend que des produits de qualité, ce qu’il y a de mieux sur le marché, que ce soit au niveau du PVC qu’au niveau du tissu utilisé", explique David Torres, adjoint de direction d’APF Entreprises, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Homologué par la direction générale des armées, ce masque respecte toutes les normes. Vendu 10,90€, il est antibuée et lavable une vingtaine de fois.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

A l’initiative de ce projet, Anissa Mekrabech, malentendante et créatrice du masque inclusif. Cette dernière n’imaginait pas un tel succès de son invention : "C’était avant tout pour répondre à une problématique de communication et de compréhension. Et finalement, cela s’est généralisé à tous les établissements qui reçoivent du public." Au total, une centaine d’entreprises a déjà passé commande. Parmi les premiers clients d'APF Entreprises, le géant de la distribution Amazon. Pour son entrepôt de Brétigny-sur-Orge, dans l'Essonne, le mastodonte en a déjà commandé 500.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent