Covid-19 : pour Yannick Jadot, "c'était une erreur" de fermer les petits commerces

Yannick Jadot, l'invité politique de LCI ce vendredi 20 novembre 2020

COMMERCES - Invité ce vendredi matin de LCI, Yannick Jadot a demandé à ce que les petits commerces puissent rouvrir au plus vite, insistant sur le fait que leurs protocoles sanitaires sont désormais aptes à protéger la santé de chacun.

L'annonce du patron d'Amazon France, jeudi soir sur TF1, de reporter son Black Friday a soulagé de nombreux gérants de petits commerces. Pour autant, à l'approche des fêtes de fin d'année, ceux-ci sont toujours dans le flou. Aucune date de possible réouverture n'a été annoncée par le gouvernement, qui souhaite attendre la semaine pour faire le bilan de la situation sanitaire avant de prendre toute décision. Sur LCI ce vendredi matin, le député européen Europe Écologie Yannick Jadot demande leur réouverture immédiate.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Lire aussi

Je souhaite donc leur réouverture le plus rapidement possible pour qu’il puisse survivre.- Yannick Jadot, député EELV

"Lors du premier confinement, il fallait évidemment les fermer car ils n’avaient pas de protocole sanitaire. Depuis, ils ont fait tous les efforts pour avoir des protocoles sanitaires sérieux, responsables. Je souhaite donc leur réouverture le plus rapidement possible pour qu’il puisse survivre, parce qu’on en a absolument besoin", plaide Yannick Jadot. Depuis le début du reconfinement, le député soutien les petits commerces dans leur combat pour accueillir à nouveau leur clientèle au plus vite. Il avance notamment le fait que le Conseil scientifique ne recommandait pas leur fermeture. Un argument pas tout à fait exact, comme nous l'avions expliqué. Si ce Conseil, présidé par Jean-François Delfraissy, a en effet évoqué cette possibilité parmi plusieurs autres, il ne s'agit pas de celle qu'elle a recommandé in fine au gouvernement.

"C’est une décision du président de la République, seul, mettant en danger beaucoup de petits commerces alors qu’ils avaient mis en place des protocoles sanitaires qui nous protégeaient", regrette malgré tout Yannick Jadot. "Ils sont en danger et ça fait des mois et des mois qu’ils alertent sur la situation économique et financière. Il y a un enjeu majeur à ce que sous protocole sanitaire strict, ces petits commerces rouvrent", martèle-t-il.

Pour autant, le député dit ne pas avoir signé la pétition pour un "Noël sans Amazon", co-signée par François Ruffin et Matthieu Orphelin pour soutenir les petits commerces face au géant du e-commerce. "Moi qui ai la possibilité de choisir, je ne choisis pas Amazon. Mais je ne veux pas empêcher des personnes qui n'ont qu'Amazon d'y accéder", estime-t-il.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 133.000 manifestants en France selon l'intérieur, 500.000 selon les organisateurs

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

Covid-19 : premier décès d'un volontaire aux tests pour un vaccin

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Lire et commenter