Covid-19 : Olivier Véran adresse un "message d'alerte" avant les retours de vacances

Covid-19 : Olivier Véran adresse un "message d'alerte" avant les retours de vacances
Santé

ÉPIDÉMIE - En déplacement dans la Lozère, un des départements les moins touchés par l’épidémie, Olivier Véran demande aux Français de rester vigilant, notamment en cette période de retour de vacances.

"Aujourd'hui, ce sont essentiellement les jeunes, qui sont touchés par le coronavirus", estime Olivier Véran. Alors qu’il se trouvait en Lozère, le ministre de la Santé a voulu lancer un "message d’alerte" à quelques jours de la rentrée. Jeudi, le nombre de cas détectés de Covid-19 a drastiquement augmenté. Près de 5.000 personnes ont été testées positives au coronavirus en seulement 24 heures, "une augmentation de 40% du nombre de cas sur une semaine", affirme le ministre. Et avec le retour des vacances et la rentrée qui arrive à grand pas, Oliver Véran demande aux Français de "reprendre leur vie, renvoyer les enfants à l’école, (…) retrouver le chemin du travail en télétravail ou en présentiel" tout en respectant "les mesures sanitaires qui sont appliquées". 

Lire aussi

Depuis la fin du confinement, les jeunes sont souvent pointés du doigt pour leur non-respect des gestes barrières. Les images de rassemblements, sans masque, sont nombreuses et d'après le ministre de la Santé "il y a aujourd’hui quatre fois plus de contaminations chez les 20/40 ans que chez les 60/80 ans".  Il demande donc aux Français de tout faire pour éviter une inversion de la courbe, 'il faut faire très attention à protéger les personnes les plus fragiles, (…) il ne faut pas que le virus puisse passer des plus jeunes aux moins jeunes". 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face à l'ampleur de la deuxième vague

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Le ministre affirme que cette tendance a été constatée dans certains pays voisins, ce qui a ensuite provoqué "une augmentation sensible de l’épidémie et de ses dégâts irréversibles". Le ministre rappelle donc aux Français qu'ils ne doivent pas  "se tenir la main", "réduire le gel hydroalcoolique ou le lavage de mains" ou "se faire la bise", même s'ils portent un masque. 

Sur le même sujet

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent