Covid-19 : pourquoi la France s'en sort mieux que ses voisins européens

Et si pour une fois, c’était nous, les bons élèves ? La France a été critiquée pour ses mesures pour lutter contre le Covid, considérées comme les plus drastiques d'Europe. Des contraintes sanitaires qui semblent néanmoins porter leurs fruits à l'approche des fêtes, contrairement à nos voisins qui font désormais face à une seconde vague de taille...

CORONAVIRUS - La France a été critiquée pour ses mesures pour lutter contre le Covid, considérées les plus drastiques d'Europe. Des contraintes sanitaires qui semblent néanmoins payer à l'approche des fêtes, contrairement à nos voisins qui font désormais face à une seconde vague de taille.

Jusqu'à récemment, l'Allemagne était l'exemple européen à suivre en termes de gestion de crise sanitaire. Le pays n'a pas eu besoin de mettre en place de confinement strict pour garder un nombre de contaminations relativement bas. De simples mesures locales, légères et tardives ont suffi à contenir le virus. Mais depuis, une flambée épidémique a été observée. 

"Ils avaient cette habitude d'être bon élève et finalement l'amplitude de cette seconde vague les a un peu pris au dépourvu. Du coup, ils ont été lents à la réaction", décrypte Anne Sénéquier, chercheuse de l'observatoire de la santé médicale de l'Iris. 

Toute l'info sur

La France face à une 3e vague d'ampleur

Ils vont au travail et se réunissent en privé

C'est ainsi au tour de plusieurs pays européens de faire les frais d'une seconde vague d'ampleur. Comme en atteste cette courbe, l'Hexagone est l'un des rares pays à avoir inversé la tendance en nombre moyen de morts liées au Covid-19 entre octobre et décembre 2020. Alors que la France a été frappée vite et fort fin octobre, et qu'elle a dû instaurer des mesures sanitaires parmi les plus dures du vieux continent en imposant un second confinement, ce sont désormais chez nos voisins que les chiffres augmentent.

"Le confinement est un mot fort. Les Français changent drastiquement leurs comportements. En particulier, les gens ne se déplacent plus pour aller au travail. Alors qu'en Allemagne, en Italie ou en Espagne, les gens ne peuvent plus, certes, aller dans les bars et les restaurants mais continuent d'aller au travail et d'avoir des réunions dans des lieux privés", explique Dr Martin Blachier, épidémiologiste et spécialiste en santé publique. 

Lire aussi

Si la France fait globalement mieux que ses voisins européens, il y a tout de même de fortes disparités régionales au sein du territoire national : Auvergne-Rhône-Alpes et Bourgogne-Franche-Comté sont dans des situations proches de l'Allemagne. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : "Le temps joue contre nous", prévient le chef des pompiers du Var

Télétravail : Élisabeth Borne annonce un objectif de "5000 contrôles par mois" dans les entreprises

EN DIRECT - Covid-19 : le plan blanc déclenché dans la région PACA

VIDÉO - Fermeture des discothèques : le monde de la nuit entre colère et incompréhension

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.