Covid-19 : "Nous n'avons pas le contrôle de ce virus", avertit l'OMS

Depuis plusieurs jours, les indicateurs sont presque tous au vert, grâce à la vaccination massive. Emmanuel Macron a laissé entendre jeudi que les restrictions sanitaires pourraient être assouplies. Sommes-nous enfin au bout du tunnel ?

MISE EN GARDE - La responsable de la gestion de l'épidémie de Covid-19 à l'OMS estime que "nous ne sommes pas encore sortis d'affaire", et regrette que "nous n'utilisions pas tous les outils dont nous disposons pour nous rapprocher de la fin".

C'est une nouvelle alerte lancée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La responsable de la gestion de l'épidémie de Covid-19 au sein de l'instance sanitaire internationale, Maria Van Kerkhove, a souligné mardi 5 octobre que le Covid-19 n'était toujours pas sous contrôle, alors que nombreux sont ceux qui pensent à tort que la pandémie est presque vaincue. Selon elle, 3,1 millions de nouvelles contaminations et 54.000 décès ont été rapportés la semaine dernière dans le monde, des chiffres probablement sous-évalués.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

"La situation est encore incroyablement dynamique, car nous n'avons pas le contrôle de ce virus", a souligné l'épidémiologiste américaine lors d'échanges en direct sur les réseaux sociaux de l'OMS. "Nous ne sommes pas encore sortis d'affaire. Nous sommes complètement au milieu de cette pandémie. Mais où au milieu ? Nous ne le savons pas encore, car franchement, nous n'utilisons pas les outils dont nous disposons actuellement pour nous rapprocher de la fin", a-t-elle ajouté.

"La possibilité d'éradiquer le virus a été perdue depuis le début"

"Dans certaines villes, nous voyons les unités de soins intensifs et les hôpitaux saturés et des personnes qui meurent alors que dans les rues, les gens se comportent comme si (l'épidémie) était complètement terminée", a déploré Maria Van Kerkhove. L'experte a également souligné que les décès concernaient largement des personnes qui n'ont pas été vaccinées. Selon les données fournies par les pays qui communiquent ces informations, "le taux d'hospitalisation et de décès est de loin" le plus élevé "parmi ceux qui n'ont pas été vaccinés", a-t-elle déclaré.

Lire aussi

La responsable a aussi stigmatisé la désinformation et les idées fausses qui circulent concernant le Covid-19. "Le résultat : des personnes meurent", a-t-elle alerté. "Nous ne pouvons pas édulcorer cela." Parmi les fausses informations, celles sur les vaccins, qui poussent une partie des populations, plus ou moins grande, à refuser de recevoir la moindre dose. "Nous avons encore des poches d'individus qui ne sont pas vaccinés, soit parce qu'ils n'ont pas accès (aux vaccins), soit parce qu'ils refusent ou ne peuvent pas être vaccinés, et nous pouvons encore voir des flambées" de l'épidémie, a averti Maria Van Kerkhove.

Toutefois, malgré l'avancée de la vaccination, la responsable de la gestion de l'épidémie au sein de l'OMS estime que le virus est parti pour durer. "La possibilité de l'éradiquer, ou même de l'éliminer à un niveau mondial, a été perdue depuis le début", a-t-elle regretté. "Elle a été perdue, car nous n'avons pas, à un niveau mondial, attaqué ce virus aussi vigoureusement que possible."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Deux navires de guerre russe et américain frôlent l'incident en mer du Japon : "Un acte inadmissible"

Gare du Nord : un mort et un blessé dans un accident, des passagers bloqués une partie de la nuit

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.