Covid-19 : les enfants produisent plus d'anticorps, selon une étude américaine

Des élèves d'école primaire se désinfectent les mains avant un test salivaire, le 25 février 2021 à Eysines (image d'illustration).

PANDÉMIE - Cette différence de réaction immunitaire, relevée par une étude publiée ce lundi, pourrait expliquer un "niveau globalement plus bas de symptômes et de cas sévères" chez les jeunes enfants contaminés.

Le constat a été fait dès les premiers mois de la pandémie : parmi les patients qui commençaient à affluer dans les hôpitaux après avoir été contaminés par le nouveau coronavirus, on comptait peu d’enfants. En particulier les plus jeunes. Dès février 2020, les moins de 10 ans ne représentaient ainsi qu’1 % des patients recensés en Chine continentale. Mais les causes derrière ces chiffres – moindre contagiosité, moins de symptômes sévères – ont depuis longtemps été débattues.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Selon une étude américaine, publiée ce lundi 22 mars dans le Journal of the American Medical Association (JAMA), l’une des réponses pourrait être à trouver dans la réaction immunitaire des plus jeunes. Les chercheurs sont partis d’une base de plus de 31.400 tests sérologiques, enfants et adultes confondus. Effectués à New York entre avril et août 2020, ils permettent de mesurer la présence dans le sang d’anticorps, des protéines générées par le corps en présence du virus dans un processus de défense.

Avantage aux plus jeunes

Cette comparaison met en avant un niveau d’immunoglobulines G (IgG) – le type d’anticorps le plus présent dans le sang – "significativement plus élevé" chez les enfants de 1 à 10 ans. "Nos résultats suggèrent que les différences dans les manifestations cliniques du Covid-19 chez les patients pédiatriques, comparées à celles des patients adultes, pourraient en partie être dues à une réponse immunitaire liée à l'âge", écrivent donc les auteurs.

D’autres analyses, portant sur un nombre plus restreint d’échantillons, permettent également de relever des différences entre les enfants, les adolescents et les jeunes adultes. Les enfants présentaient un niveau médian d’anticorps IgG deux fois plus élevés que leurs aînés de 11 à 18 ans. Le même différence séparait ces derniers des majeurs de 19 à 24 ans.

Un "réservoir important de transmission" ?

"Nos données pourraient expliquer en partie le niveau globalement plus bas de symptômes et de cas sévères de la maladie chez les enfants infectés", conclut l’étude. En revanche, il n’est pas question d’une contagiosité moins importante, les tranches d’âges présentant des proportions semblables de tests positifs au Covid-19. Ce qui pousse les chercheurs à suggérer que, même avec moins de symptômes, les enfants "pourraient représenter un réservoir important de transmission" de la maladie.

Lire aussi

Quelles conclusions tirer pour la lutte contre la pandémie ? Les auteurs penchent en faveur d'une "stratégie de traitement ciblée sur l’âge" pour les malades, mais aussi d'"un dépistage accru des enfants d'âge scolaire, même de ceux qui ne présentent pas de symptômes manifestes ou qui n'ont pas été exposés". La question d’autant plus cruciale que, depuis leur réouverture le 12 mai dernier, le gouvernement français n’a cessé de plaider pour le maintien des cours dans les écoles. Et ce, malgré les débats réguliers sur les risques de transmission dans les salles de classe ou à la cantine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : report de l'obligation vaccinale dans les secteurs "sensibles" en Nouvelle-Calédonie

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.