Covid-19 : en quoi consiste "l'oxygénothérapie renforcée" dont bénéficie Roselyne Bachelot ?

Ces sept derniers jours, douze milles personnes ont été hospitalisées. Actuellement, dans certains cas, il est aussi possible de mettre un patient sous oxygène à domicile. Une surveillance à distance efficace et moins traumatisante pour les malades.

GOUVERNEMENT - Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, positive au Covid-19, est hospitalisée depuis mercredi et se trouve sous "oxygénothérapie renforcée". Une technique consistant à injecter un surplus d'oxygène au patient touché. Explications.

Âgée de 74 ans, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, est la deuxième membre du gouvernement à être hospitalisée après avoir contracté le Covid-19. Elle avait annoncé samedi avoir été testée positive "à la suite de symptômes respiratoires", avant que son entourage annonce mercredi son hospitalisation. Dans un tweet jeudi, elle dit être "prise en charge par des soignants exceptionnels et bénéficie(r) désormais d’une oxygénothérapie renforcée".

Toute l'info sur

Covid-19 : déjà un an de pandémie...

L’oxygénothérapie est une technique utilisée depuis des années dans le cadre de pathologies respiratoires chroniques ou pour soigner des brûlures, de fortes pertes de sang ou encore des accidents de plongée sous-marine. Il s'agit de délivrer de l’oxygène de manière artificielle à des patients qui restent conscients. L'oxygène leur est fourni par un appareil respiratoire via une sonde nasale. Une fois approvisionnées en oxygène, les cellules du malade peuvent de nouveau fonctionner normalement. 

Lire aussi

Mais pas d'inquiétude. Pour le professeur Yves Buisson, épidémiologiste et membre de l'Académie nationale de médecine, l'oxygénothérapie ne signifie pas que le patient se trouve dans un état grave. "Il s'agit simplement d'un supplément d'oxygène quand on en manque. Et c'est la première chose à vérifier en cas d'infection au Covid". Il rappelle aussi que "l'oxygénothérapie est un dispositif qui peut se traiter à domicile". Ce qui permet aussi de ne pas encombrer les services de réanimation.

Actuellement, plus de 100 000 personnes suivent une oxygénothérapie à domicile selon la Haute Autorité de la Santé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la décrue se poursuit dans les services hospitaliers

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.