Covid-19 : la mortalité des formes sévères réduite par le tocilizumab, selon une étude

Covid-19 : la mortalité des formes sévères réduite par le tocilizumab, selon une étude

TRAITEMENTS - Nouveau résultat de l'essai britannique Recovery diffusé ce jeudi : l'anti-inflammatoire, en association avec stéroïde, permettrait de réduire le nombre de décès chez les patients hospitalisés pour le Covid-19.

Réduire les risques de décès pour les patients atteints de formes sévères de Covid-19, raccourcir le délai de sortie de l’hôpital, limiter le recours à la respiration artificielle... Selon les résultats d’une étude britannique, ce sont les trois vertus que présenterait un médicament anti-inflammatoire, le tocilizumab. D'après les responsables de l’essai clinique Recovery, qui teste l’impact de plusieurs traitements, ce médicament normalement utilisé contre polyarthrite rhumatoïde permettrait de sauver "une vie supplémentaire" pour vingt-cinq patients traités.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

L’étude a inclus plus de 4.000 patients. Le traitement a été administré, par voie intraveineuse, à la moitié d’entre eux, l’autre recevant les soins habituels. "Utilisé en combinaison, l'impact est important", a déclaré Martin Landray, co-responsable de l'essai. Environ 82% des personnes prenaient également un stéroïde comme la dexaméthasone, seul traitement à avoir jusqu'ici prouvé son efficacité pour réduire la mortalité due au Covid-19.

Les données "suggèrent que chez les patients Covid-19 présentant une hypoxie [une carence d’oxygène, NDLR] et une inflammation importante, le traitement associant un corticostéroïde, tel que la dexaméthasone, et du tocilizumab réduit la mortalité d'environ un tiers chez les patients nécessitant de l'oxygène simple, et de près de la moitié pour ceux nécessitant une ventilation mécanique invasive", indiquent les chercheurs. Après 28 jours, ils déplorent ainsi moins de décès dans le groupe de patients ayant reçu l’anti-inflammatoire (596 contre 694).

"Excellente nouvelle"

Par ailleurs, la probabilité d’une sortie de l’hôpital dans le même intervalle passe de 47 à 54% dans tous les sous-groupes de patients. Ces résultats doivent bientôt être publiés sur le site MedRxiv et soumis à une revue médicale, mais ils ont déjà été salués comme une "excellente nouvelle" par Anthony Gordon, professeur d'anesthésie et de soins intensifs à l'Imperial College de Londres, qui n'a pas participé à l'essai. "Aujourd'hui, encore plus de patients bénéficieront de ce traitement", a-t-il assuré.

Lire aussi

"Après la dexaméthasone, c'est l'avancée la plus significative dans le traitement du Covid qui a un impact sur la réduction des décès", a de son côté estimé Athimalaipet Ramanan, professeur de rhumatologie pédiatrique de l'Université de Bristol, via le Science Media Centre (SMC). En juin 2020, c’était déjà un essai Recovery qui avait permis de montrer l’efficacité de ce stéroïde.  

Peter Horby, responsable du programme, rappelle toutefois dans un communiqué que "les essais précédents sur le tocilizumab avaient donné des résultats mitigés". En octobre, trois études n’avaient pas permis de conclure sur l’efficacité ou non du traitement. Une autre, menée au Brésil, s’était interrompue en janvier par précaution face à une proportion importante de décès parmi les patients. Le nombre réduit (129) de personnes impliquées limitait toutefois la portée des résultats, reconnaissaient alors les responsables de l’étude.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

"Crétin de fils de ..." : Donald Trump s’en prend violemment au chef des républicains au Sénat

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter