Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

HÔPITAL - Les soignants observent de plus en plus de jeunes malades du Covid-19 entrer en réanimation. Mais comment l'expliquer ? Des médecins tentent de répondre à ce phénomène inquiétant.

Ils pensaient être épargnés. Pourtant, de plus en plus de jeunes sont admis en réanimation ces dernières semaines. "Les médecins ont annoncé à ma famille à plusieurs reprises que mon pronostic vital était engagé", témoigne Christophe Varin, 34 ans, au micro de TF1.

Le jeune maire de Varangéville (Meurthe-et-Moselle), a priori en bonne santé, a été hospitalisé pendant de deux mois. "Je me disais qu'au bout de sept jours, je reprendrais mon travail, confie-t-il. Étant donné que je suis jeune, je pensais que j'aurais des symptômes légers. Mais ça s'est très vite dégradé. Au bout de deux-trois jours d'isolement, j'ai été hospitalisé."

Toute l'info sur

LE WE 20H

Du côté des soignants, l'inquiétude grandit face à ce phénomène. "Au début de la seconde vague, on avait des patients plus âgés. Et là, depuis 10-15 jours, on a des patients plus jeunes", confirme la présidente de la commission médicale du centre hospitalier de la région Saint-Omer, Cécile Franck. "On a encore un patient de 40 ans qui a été admis aujourd'hui en réanimation." 

Le nombre de jeunes a doublé depuis début janvier (comme l'indique notre infographie ci-dessous). Une majorité de ces jeunes présentaient des comorbidités, mais les autres se portaient bien avant d'être touchés par le virus ou l'un de ses variants.

Comment expliquer cette augmentation ?

"Il y a un relâchement chez les jeunes chez qui le virus peut circuler plus largement", décrypte Martin Blachier, épidémiologiste et médecin en Santé Publique. Il y a des personnes qui émettent également l'hypothèse que les variants feraient des formes plus sévères chez les patients que le virus classique."

Pour l'un de ses confrères, on peut aussi voir dans cette augmentation les premiers effets de la vaccination chez les seniors. "Les variants n'expliquent pas tout, loin de là", précise Bruno Megarbane, chef de service de réanimation de l'hôpital Lariboisière. "Il se peut qu'il ait un glissement de la catégorie d'âge en raison de la vaccination qui a progressé auprès des personnes plus âgées." 

Lire aussi

Ce phénomène est observé dans de nombreux pays à travers le monde, à commencer par l'Israël, considéré comme un bon élève face à la pandémie. Pour répondre à ce nouveau phénomène, le pays vient d'autoriser les vaccinations chez les personnes de plus de 18 ans. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Lire et commenter