Covid-19 : le CHU de Guadeloupe peine à faire appliquer l'obligation vaccinale

Les essentiels LCI : les principales informations du vendredi 17 septembre à 9h30

VACCIN - Au CHU de Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, plus de 70% des agents ne sont pas vaccinés contre le Covid-19, malgré l'obligation vaccinale. Son directeur affirme être dans "l'impossibilité de les suspendre", sous peine de ne plus pouvoir faire tourner l'hôpital.

"Je ne peux pas appliquer la loi". Le directeur général du CHU de Guadeloupe, Gérard Cotellon, a déclaré ce jeudi ne pas pouvoir suspendre les agents non vaccinés contre le Covid-19, malgré la loi sur l'obligation vaccinale, entrée en vigueur mercredi. Dans cet établissement, 74,19% du personnel non médical n'a pas encore entamé de parcours vaccinal.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Une situation qui met le directeur général "dans l'impossibilité" de suspendre les agents non vaccinés, sous peine de pénaliser l'activité du CHU, a-t-il estimé. "Je prends donc sur moi cette responsabilité de faire tourner l'hôpital, malgré la loi", a-t-il déploré. 

Nous ferons des rappels pédagogiques aux soignants non vaccinés- Valérie Denux, directrice générale de l'ARS

Une demande en référé d'une infirmière du CHU, qui voulait faire suspendre une note de la direction de l'hôpital rappelant l'obligation vaccinale pour le personnel de santé, a été rejetée par le tribunal administratif de l'île, a annoncé ce dernier dans un communiqué jeudi.

La directrice générale de l'Agence régionale de santé, Valérie Denux, avait détaillé mercredi la façon dont l'obligation vaccinale serait mise en œuvre sur le territoire : "Nous ferons des rappels pédagogiques aux soignants non vaccinés. Nous leur écrirons et engagerons un dialogue, pour que les professionnels concernés puissent comprendre l'importance majeure de la vaccination", avant l'instauration de contrôles plus stricts, assortis d'éventuelles sanctions.

Lire aussi

Opposition à la gestion de la crise sanitaire

Depuis le début de la pandémie, les autorités en Guadeloupe se heurtent à une très forte opposition à la gestion de la crise sanitaire. Le syndicat Union générale des travailleurs de Guadeloupe et le collectif LKP (Lyannaj Konrt Pwofitasyion), qui militent contre l'obligation vaccinale, ont déposé mardi une nouvelle plainte contre X, mettant en avant, entre autres, "l'afflux de visiteurs" pendant les vacances d'été et l'état du système hospitalier en Guadeloupe.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.