Le coronavirus officiellement reconnu comme maladie professionnelle pour les salariés

Le coronavirus officiellement reconnu comme maladie professionnelle pour les salariés
Santé

CRISE SANITAIRE - Le ministère de la Santé a officialisé ce mardi la reconnaissance automatique en maladie professionnelle pour les soignants atteints du Covid-19. La reconnaissance est également facilitée pour tous les salariés ayant travaillé pendant la période de confinement.

C'était dans les tuyaux depuis plusieurs semaines, mais c'est désormais officiel. Olivier Véran, le ministre de la Santé, et Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, ont annoncé la reconnaissance en maladie professionnelle des travailleurs atteints du Covid-19, dans un communiqué commun.

"Le gouvernement annonce les modalités de reconnaissance en maladie professionnelle des travailleurs atteints du Covid-19" qui "seront facilitées pour éviter des procédures complexes de reconnaissance pour les travailleurs ayant eu une probabilité forte d'avoir été atteints du Covid-19 dans le cadre de leur activité professionnelle", affirment-ils.

Reconnaissance automatique pour les soignants, facilitée pour les non-soignants

Le personnel hospitalier, en première ligne durant la crise sanitaire, est évidemment concerné. Les soignants atteints du coronavirus "dans sa forme sévère verront leur maladie systématiquement reconnue comme une maladie professionnelle". Cela concerne "tous les soignants des établissements sanitaires et médico-sociaux, les personnels non-soignants travaillant en présentiel dans ces structures ainsi que les personnes assurant le transport et l'accompagnement des patients atteints du Covid-19", précise le ministère de la Santé.

En dehors du cadre médical, les salariés ayant travaillé en présentiel durant la période de confinement entrent également dans ce protocole. "Pour les travailleurs non-soignants, la procédure de reconnaissance de la maladie professionnelle sera facilitée : en lieu et place des comités régionaux, un comité unique de reconnaissance national dédié au Covid-19 sera constitué." Cela concerne une nouvelle fois les travailleurs touchés par une forme sévère de la maladie.

Lire aussi

Qu'est-ce que cela change ?

Selon le ministère, cette reconnaissance "permet une prise en charge des frais de soins à hauteur de 100% des tarifs d'assurance maladie, une prise en charge plus favorable des indemnités journalières et enfin une indemnité (rente ou capital) en cas d'incapacité permanente". Une rente sera par ailleurs versée aux ayants-droits en cas de décès.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

En officialisant cette décision, le gouvernement assure "prendre en compte l'exposition particulière à laquelle ont été soumis" les soignants et les salariés ayant travaillé en présentiel entre la mi-mars et la mi-mai, en pleine crise sanitaire. "Des dispositions réglementaires seront publiées dans les prochains jours pour préciser et permettre la mise en oeuvre rapide des ces mesures", conclut le ministère de la Santé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent