Mutuelles et assurances s'engagent à rembourser des consultations de psychologues

Mutuelles et assurances s'engagent à rembourser des consultations de psychologues

SANTÉ MENTALE - Les trois fédérations du secteur ont annoncé, ce lundi, qu'elles prendraient en charge des rendez-vous avec un psychologue sous certaines conditions.

Des sondages aux accents d’alarme, des bulletins spécifiques diffusés par Santé Publique France, une réunion de ministres dédiée prévue à Matignon… Ces dernières semaines et après un an de crise sanitaire, les préoccupations grandissent autour de la santé mentale. C’est dans ce cadre que les fédérations de mutuelles, les assurances santé et les institutions de prévoyance ont annoncé, ce lundi 22 mars, la prise en charge de plusieurs consultations de psychologues par an.

Les trois organismes s’engagent à généraliser le remboursement "dès le premier euro" de rendez-vous en libéral, sur prescription médicale. Des variations sont à prévoir selon les organismes. Du côté des mutuelles, "un minimum de 4 séances par année pourra être prise en charge dans une limite de 60 euros par séance", détaille la Mutualité française dans un communiqué. La Fédération française de l’assurance, pour le même tarif, s’engage de son côté à rembourser "jusqu'à quatre consultations" annuelles. Enfin, le Centre technique des institutions de prévoyance, évoque un renforcement du "dispositif de prise en charge des consultations de psychologue".

Lire aussi

Les contours exacts de ces mesures restent encore à définir et leur entrée en vigueur va attendre. Les fédérations indiquent d’abord vouloir "initier un échange avec les syndicats de médecins et de psychologues". Actuellement, malgré des expérimentations dans quatre départements (Bouches-du-Rhône, Haute-Garonne, Landes, Morbihan), les psychologues ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter