"Se souvenir de l'été dernier" : Delfraissy alerte sur une nouvelle vague à la rentrée

Jean-François Delfraissy en septembre 2020 devant la commission du Sénat

REBOND – Le président du Conseil scientifique a rappelé au bon souvenir des Français l’été 2020 et la deuxième vague en septembre qui a suivi. Selon lui, la quatrième vague est inéluctable mais sera "plus nuancée" que les précédentes.

Et si cette crise sanitaire n’était qu’un éternel recommencement ? Appelé à se prononcer sur l'évolution de l'épidémie dans les prochaines semaines et les prochains mois, Jean-François Delfraissy est revenu sur ce que les Français ont vécu à l’été 2020. Invité de France Inter ce mercredi 30 juin, le président du Conseil scientifique a indiqué que les "chiffres très bas de l’incidence du virus sont faussement rassurants" pour une raison bien précise : "On doit se souvenir de ce qui s’est passé l’été dernier : on était à des chiffres à peu près comparables et on a vu la deuxième vague en septembre". 

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

En effet, la hausse des contaminations fin juillet-début août a placé progressivement la circulation du virus à un niveau très haut, provoquant à l’automne une saturation des hôpitaux et un reconfinement jugé inévitable par les autorités. Mais selon le médecin, dont la parole se fait plus rare dans les médias, élargir la liste rouge des pays étrangers et instaurer des quarantaines à destination des ressortissants de nouveaux pays est illusoire. 

"C’est déjà trop tard", a souligné Jean-François Delfraissy, expliquant que "le variant indien est déjà présent en France, à un niveau de pourcentage qui va augmenter progressivement dans un niveau d’infection générale qui est bas et qui va rester bas pendant longtemps". D’après le ministre de la Santé, le variant Delta représente "environ 20%" des cas positifs séquencés. 

L’arrivée d’un nouveau rebond de l’épidémie à la rentrée laisse donc peu de place au doute mais cette vague "sera plus nuancée que les trois premières", a voulu rassurer le président du Conseil scientifique, insistant sur la campagne de vaccination bien avancée. À ce stade, 50% des Français ont reçu au moins une dose de vaccin, dont 33% étant totalement protégée contre le Covid. Mais cela n’est pas suffisant pour construire une immunité de groupe et le taux vaccinal encore beaucoup trop bas chez les soignants inquiète. Sur ce sujet, Jean-François Delfraissy a avoué avoir "changé d’avis" et être désormais favorable à la vaccination obligatoire des professionnels de santé, spécialement dans les Ehpad. Celle-ci devrait d’ailleurs intervenir dès aujourd’hui et pas à la rentrée, comme ce que souhaite Olivier Véran : "Beaucoup se joue dès maintenant. Si on veut anticiper ce qu’il se passe en septembre, c’est maintenant".

Lire aussi

Par ailleurs, les Français les plus âgés, "qui ont un système immunitaire un peu défaillant" devront surement bénéficier d’une troisième dose à l’automne, a anticipé le président du Conseil scientifique. À l’échelle mondiale, l’Organisation Mondiale de la Santé s’est déjà prononcée pour l’injection d’une nouvelle dose et à terme, d’un rappel annuel des vaccins contre le Covid-19.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

"Ma femme est sénégalaise, je n’ai pas de leçons à recevoir" : l’humoriste Philippe Chevallier défend son vote pour Marine Le Pen

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.