Covid-19 : la Nouvelle-Calédonie adopte l'obligation vaccinale pour tous les majeurs

La Nouvelle-Calédonie va rendre la vaccination obligatoire pour les personnes éligibles.

CRISE SANITAIRE - La vaccination contre le Covid-19 va devenir obligatoire pour toutes les personnes majeures sur le Caillou, alors que seule 30% de la population de l'archipel est à ce jour entièrement vaccinée sur l'île.

Nouméa serre la vis. Les autorités locales vont rendre obligatoire la vaccination pour toutes les personnes âgées de plus de 18 ans alors que seule 30% de la population éligible dispose d'un schéma vaccinal complet. "La Nouvelle-Calédonie est le quatrième pays au monde à instaurer l’obligation vaccinale", a déclaré au micro de Franceinfo Yannick  Slamet, porte-parole du gouvernement calédonien. 

Cette obligation, adoptée ce vendredi à l'unanimité par le congrès de la Nouvelle-Calédonie, s'appliquera également à tous les voyageurs souhaitant se rendre dans l'archipel, rare territoire au monde encore exempt de Covid-19. Les personnes non-vaccinés se verront refuser l'entrée du territoire. Elle ne s'applique pas aux mineurs ni aux personnes présentant une contre-indication médicale.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

La mesure fait l'objet d'un vaste consensus politique en Nouvelle-Calédonie. Elle doit permettre, de l'aveu du gouvernement local, de donner un coup d'accélérateur à la vaccination.  En effet, les autorités s'inquiètent d'une possible introduction du virus sur le Caillou, qu'elles jugent très probable en raison de la forte contagiosité du variant Delta, malgré les conditions de quarantaine strictes imposées aux personnes autorisées à entrer sur le territoire. La faiblesse du taux de vaccination contrarie également la volonté du gouvernement de rouvrir les frontières au 31 décembre.

Pas de sanction prévue pour l'instant

Les experts estiment que seule une couverture vaccinale d'au moins 60% pourrait éviter au système de santé de s'effondrer en cas d'épidémie. Le manque de personnel spécialisé est criant en Nouvelle-Calédonie, notamment du fait des restrictions d'accès au territoire mises en place en mars 2020 en raison de la crise sanitaire. 

Le texte voté vendredi ne prévoit toutefois pas pour l'instant de sanction pour les personnes qui refuseraient de se faire vacciner. Une amende de 175 000 Francs Pacifique (1 475 euros) sera en revanche infligée aux personnes exerçant une profession jugée à risque (agents aéroportuaires, personnel de santé) non-vaccinées avant le 31 décembre. "Mais si nous voyons que cela ne suffit pas, nous introduirons des sanctions aussi pour la population générale", a précisé Milakulo Tukumuli, président de la commission permanente du congrès.

Lire aussi

Si Nouméa prend cette décision, c'est qu'elle regarde avec inquiétude la situation sanitaire en Polynésie. Jeudi, 388 malades du Covid étaient hospitalisés dans l'archipel, dont 58 en réanimation, et 463 personnes sont décédées depuis le début de la crise sanitaire. Les mesures de confinement et de couvre-feu en Polynésie française vont être prolongées de 15 jours, jusqu'au 20 septembre, a indiqué jeudi (vendredi à Paris) le haut commissaire, qui demande que les mesures de restrictions soient mieux respectées. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.