Haute-Corse, Guadeloupe... Le point sur les restrictions anti-Covid à travers la France

Haute-Corse, Guadeloupe... Le point sur les restrictions anti-Covid à travers la France

DURCISSEMENT - Si le pass sanitaire est obligatoire sur tout le territoire pour les lieux de culture qui rassemblent plus de 50 personnes, plusieurs départements ont adopté des mesures supplémentaires.

En Corse, comme dans plusieurs autres territoires français, les vacances prennent une tournure contrariante. La région, qui vient de déclencher le plan blanc pour ses hôpitaux, a également adopté des mesures plus restrictives que celles déjà en place à l'échelle nationale.

Car dans l'ensemble du pays, le pass sanitaire est obligatoire depuis le 21  juillet dans les lieux de loisirs et de culture - comme les cinémas et musées - qui  rassemblent plus de 50 personnes. Il peut consister en un test Covid négatif, une attestation de vaccination ou un certificat de rétablissement. Dès le 9 août, si le Conseil constitutionnel donne son feu vert à la loi sanitaire - examiné ce jeudi-, le laissez-passer sera étendu aux cafés-restaurants, foires et salons, avions,  trains et cars longs trajets, ainsi qu'aux établissements médicaux.

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

Pour ce qui est des spécificités locales, la Haute-Corse a annoncé ce mercredi 4 août, par la voix de son préfet, François Ravier, que tout rassemblement de plus de dix personnes sur la voie publique est interdit dans le département. Les fêtes de villages, kermesses et bals sont donc prohibés. Les activités dans les hôtels, cafés et restaurants s'achèvent à 1h du matin, mais pas dans les discothèques. Le port du masque devient obligatoire et une distance de deux mètres doit être respectée entre chaque rangée au cours des processions religieuses.

Le port du masque obligatoire dans les espaces denses dans les principales villes de Haute-Corse, qui s'applique déjà à Bastia, Corte, Calvi, Ile Rousse, Calenzana et St Florent, est étendu à quelques villes, dont Ghisonaccia.

Tous les événements accueillant plus de 50 personnes dans des établissements recevant du public doivent être déclarés en préfecture "72 heures avant". À noter que l'alcool reste interdit sur la voie publique dans toute la Corse.

En Haute-Corse, le port du masque devient également obligatoire pour les mineurs dans les soirées musicales et dansantes en extérieur. Ces mêmes mineurs doivent aussi être accompagnés par un majeur.

Lire aussi

Pas d'alcool sur la voie publique dans les Landes, la Gironde...

Dans les Pyrénées-Orientales, depuis le 17 juillet, le port du masque est redevenu obligatoire dans l'espace public, sauf à la plage et dans les grands espaces naturels. La consommation de boissons alcoolisées est interdite dans les espaces publics, en dehors des restaurants et des bars, qui doivent fermer à 23h. Depuis le 24 juillet, le port du masque est même obligatoire dans les lieux assujettis au pass sanitaire.

Dans les Landes, sont interdits les rassemblements de plus de 20 personnes, les festivals de plein air et spectacles avec du public debout. Par ailleurs, le masque est obligatoire dans les communes les plus touristiques. La consommation d'alcool reste proscrite sur la voie publique.

Cette dernière interdiction est également valable en Gironde, Loire-Atlantique, ou encore à Strasbourg.

Le retour du masque en extérieur

Le retour du port du masque en extérieur fait son retour un peu partout sur le territoire, plusieurs départements l'ayant réimposé, notamment dans les stations balnéaires, à l'exception des plages et grands espaces naturels. C'est le cas dans l'Hérault, la Vendée, le Var, les Pyrénées-Atlantiques, la Gironde, la Loire-Atlantique, la Charente-Maritime, le Morbihan, les Côtes-d'Armor, le Finistère, les Alpes-Maritimes, ainsi que dans les zones denses du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et des Bouches-du-Rhône.

Dans l'Aude, la Savoie, la Haute-Savoie, les Hautes-Alpes, le Territoire de Belfort ou l'Aube, le masque est obligatoire en extérieur dans les lieux de forte affluence. En Meurthe-et-Moselle, la mesure est valable dans les communes de plus de 5000 habitants.

Lire aussi

À noter également que dans l'Hérault, les rassemblements nocturnes de plus de 10 personnes sur les plages sont interdits.

Dans le Bas-Rhin, comme c'est le cas dans les Pyrénées-Orientales, le masque est obligatoire dans les lieux assujettis au pass sanitaire depuis la fin juillet.

Dans le Calvados, le pass sanitaire est expérimenté dans les bars et restaurants depuis le 25 juillet. C'est aussi le cas dans plusieurs établissements du territoire de Belfort.

Confinement, couvre-feu et attestation en outre-mer

Pour ce qui est des outre-mer, la Guadeloupe est reconfinée pour au moins trois semaines à partir de ce mercredi 4 août à 20h. Un couvre-feu est en place de 20h jusqu'à 5h, tandis que les déplacements sont limités à 10 km autour du domicile, sauf motif impérieux et attestation. Les bars, gymnases, stades et piscines sont fermés et seule une présence "dynamique" sera permise sur les plages.

La Martinique, elle, est confinée depuis le 30 juillet, également pour trois semaines. Le couvre-feu est en place de 19h jusqu'à 5h et une attestation est requise pour tout déplacement dépassant une distance de 10 km du domicile. Là aussi, restaurants, salles de sports et lieux sportifs couverts sont fermés.

À La Réunion, un confinement et un couvre-feu ont été mis en place le 31 juillet et sont valables jusqu'au 16 août au moins. Du lundi au samedi, entre 5h et 18h, il est possible de se déplacer dans un rayon de 10 km autour de son domicile, limite qui tombe à 5 km le dimanche. De 18h à 5h, seules les sorties pour motifs impérieux sont autorisées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Soldat tué au Mali : le caporal-chef Maxime Blasco, un militaire de 34 ans au parcours "admirable"

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : la chanteuse Lola Dubini est éliminée dès son premier prime

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

EN DIRECT - Covid-19 : l'Inde va exporter 8 millions de vaccins en octobre

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.