Covid-19 : la HAS propose que 252.000 vaccinateurs supplémentaires soient mobilisés, dont les vétérinaires et les dentistes

L'autre grand moyen pour faire descendre la pression dans les hôpitaux, c'est la vaccination. La France prévoit une arrivée massive de doses d'ici quelques semaines. Et elle s'y prépare avec la formation de 250 000 nouveaux vaccinateurs.

VACCINATION - Les vétérinaires, les chirurgiens-dentistes ou encore les infirmiers pourront bientôt vacciner contre le Covid-19. Dans un avis publié ce vendredi, la Haute Autorité de Santé propose l'élargissement de l'acte de vaccination à plus de 250.000 professionnels de la santé supplémentaire.

Dans un avis rendu ce vendredi sur l'élargissement des compétences vaccinales dans la lutte contre le Covid-19, la Haute Autorité de Santé (HAS) propose de donner la possibilité de vacciner à 252.000 professionnels supplémentaires, dont les vétérinaires et les chirurgiens-dentistes. "Dans le contexte caractérisé par une circulation du virus SARS-COV-2 à un niveau élevé, avec une diffusion rapide de nouveaux variants (...) et la prévision d’approvisionnements conséquents en vaccins contre le SARS-COV-2 à partir du mois d’avril 2021, la mise en place d’une organisation compatible avec une vaccination de masse doit être engagée", déclare l'autorité dans un communiqué.

En ville et en centre de vaccination, les pharmaciens mutualistes et les chirurgiens dentistes pourront rejoindre les médecins, les sages-femmes, les infirmiers, les pharmaciens d'officine et les sapeurs-pompiers. En centre de vaccination exclusivement, les vétérinaires et les étudiants en médecine et en soins infirmiers seront également habilités à vacciner, tout comme les pharmaciens exerçant dans un laboratoire d’analyse de biologie médicale ou relevant des services d’incendie et de secours, les pharmaciens des marins-pompiers de Marseille, les manipulateurs de radiologie et les techniciens de laboratoire. La HAS propose d'autre part que le personnel retraité des professions citées, ainsi que les professionnels de la réserve sanitaire puissent lui-aussi participer sur la base du volontariat.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les infirmiers habilités à prescrire les vaccins

Par ailleurs, en plus d'être déjà autorisés à injecter les vaccins anti-Covid, les infirmiers vont progressivement pouvoir les prescrire. Dans un premier temps, cette possibilité va être offerte "aux infirmiers intervenant dans le cadre d'équipes mobiles de vaccination". Cela permettra de "répondre à des besoins non couverts actuellement (personnes âgées isolées, personnes en situation de handicap, personnes détenues, personnes vivant dans des zones à faible densité de population et des personnes isolées socialement ou en situation de précarité...)".

Dans un deuxième temps, "la HAS recommande d'élargir la prescription des vaccins contre le SARS-CoV-2 à l'ensemble des infirmiers (en centres de vaccination et en ville), dès lors que la vaccination s'étendra à la population générale et que la couverture des personnes les plus âgées et les plus vulnérables sera suffisamment avancée".

Lire aussi

La publication imminente de cet avis avait été annoncée jeudi soir par le ministre de la Santé Olivier Véran lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Dans l'immédiat, "l'élément limitatif de notre campagne" de vaccination n'est pas le nombre de vaccinateurs potentiels mais "les livraisons de vaccins qui nous sont faites", avait-il toutefois reconnu, en assurant que "cette limite est en train d'évoluer dans le bon sens".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Covid-19 : l'anxiété des Français atteint un niveau proche de celui du premier confinement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 de nouveau franchi en France

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.