Covid-19 : Cuba autorise en urgence son candidat-vaccin Abdala

Vaccin cubain Abdala qui peut désormais être utilisé à Cuba.

IMMUNITÉ - L'autorité nationale de régulation des médicaments (Cecmed) de Cuba a autorisé vendredi l'utilisation en urgence du candidat-vaccin Abdala contre le Covid-19, premier entièrement conçu et développé en Amérique latine.

Cuba a désormais son propre vaccin contre le Covid-19 ! Après plusieurs mois de développement, l'autorité nationale de régulation des médicaments (Cecmed) a donné vendredi son feu vert au déploiement d'urgence du candidat-vaccin Abdala, entièrement élaboré sur l'île caribéenne. L'instance a décidé "d'accorder l'autorisation d'utilisation d'urgence (AUE) au vaccin cubain ABDALA (...) après avoir confirmé qu'il répond aux exigences et aux paramètres demandés en termes de qualité, de sécurité et d'efficacité", peut-on notamment lire dans un communiqué. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Candidat le plus avancé parmi cinq vaccins développés à Cuba, Abdala est efficace à 92,28% contre le risque d'attraper le Covid, indique le groupe pharmaceutique d'État BioCubaFarma. Basé sur une protéine recombinante, il devient le premier vaccin entièrement conçu en Amérique Latine à être autorisé par un État. 

Dernièrement, Cuba faisait face à une forte poussée épidémique. Longtemps maîtrisé et contrôlé, le virus est désormais à l'origine de près de 3500 cas quotidiens (224.798 cas et 1.459 décès en tout). Le système de santé est également au bord de la rupture. "Les données cubaines sont au même niveau que celles de l’Inde, quand le pays a dû bruler des corps dans la rue", a même déclaré le chercheur en biologie moléculaire, Amilcar Perez Riverol, auprès de RFI. Ce vaccin représente une petite étincelle d'espoir pour l'île et son régime communiste, toujours largement en marge du reste du monde. 

Lire aussi

À noter que le déploiement du vaccin n'a pas attendu l'autorisation puisque, selon l'AFP, 6,8 millions de Cubains ont d'ores et déjà reçu une injection vaccinale. Les autorités espèrent vacciner 70% de la population d'ici fin août et 100% d'ici la fin de l'année.

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.