Covid-19 : où en est l'épidémie en France à la veille d'une nouvelle levée de restrictions ?

Covid-19 : où en est l'épidémie en France à la veille d'une nouvelle levée de restrictions ?

ZOOM - Le ministre de la Santé a jugé ce dimanche que la situation épidémique connaissait une nette amélioration en France. Quels sont les indicateurs qui peuvent en témoigner et que nous enseignent-ils ?

Du jamais vu à l'hôpital depuis septembre ? Optimiste mais prudent le ministre de la Santé, Oliver, Véran a pronostiqué dimanche que la France allait "descendre sous les 5000 cas (nouveaux par jour), puis 2000 cas" mais que l'on n'est  "pas sûrs d'avoir battu le virus" .

Toute l'info sur

Un nouveau déconfinement en 4 étapes clés

Déconfinement, vaccination... suivez les dernières actualités sur le Covid

"La situation continue de s'améliorer fortement sur l'ensemble du pays", a-t-il ajouté sur BFMTV soulignant qu'"à l'évidence ce déconfinement progressif se passe bien". Mais que disent les chiffres à la veille d'une nouvelle levée de restrictions en France, marquant la troisième et avant-dernière étape du déconfinement progressif ? Et qu'enseigne leur comparaison avec ceux d'autres moments clés de l'épidémie en France ? 

Combien de patients à l'hôpital et en réanimation ?

Olivier Véran a également pointé un "taux d'hospitalisation quotidien à un niveau comparable à septembre", avant la deuxième vague de l'épidémie. En l'occurrence, le 6 juin, en 24 heures, 154 nouveaux patients ont été admis dans les hôpitaux de l'Hexagone, selon les données publiées dimanche par Santé publique France. Au total, 14.525 malades du Covid-19 étaient hospitalisés contre 14.532 la veille, et 16.775 une semaine auparavant. 

Lire aussi

Les services de "soins critiques", qui traitent les cas les plus graves, ont, eux, accueilli 52 nouveaux malades en 24 heures, portant le nombre total de malades du Covid en réa à 2.527 patients. Ils étaient 2.525 la veille. Cet indicateur crucial était repassé sous la barre des 3.000 il y a une semaine et a diminué de plus de moitié depuis son pic de fin avril, au plus fort de la troisième vague de l'épidémie. 

Ces dernières 24 heures, 25 malades sont morts à l'hôpital portant le bilan total à au moins 110.027 morts depuis le début de l'épidémie en mars 2020.

Pour rappel, le 29 mars dernier, 4974 personnes se trouvaient en réanimation, soit plus qu'au pire de la deuxième vague : 4903 le 16 novembre 2020. On comptait par ailleurs 28.322 patients hospitalisés en raison de leur contamination par le Covid-19, contre 33.466 le 16 novembre dernier.

Que dit le taux d'incidence ?

"Tous les indicateurs sont au vert, l'incidence (nombre de nouveaux cas enregistrés sur une semaine, ndlr) est en-dessous de 100 (pour 100.000 habitants)", a estimé le ministre de la Santé.  Au pic de la troisième vague, fin mars, le taux d'incidence avait dépassé le seuil critique de 600 en Ile-de-France et Hauts-de-France et 57 départements français étaient au-dessus du seuil d'alerte de 250 cas pour 100.000 habitants.

Toujours à titre de comparaison, en décembre 2020 à la veille du second déconfinement, le taux d'incidence continuait de baisser, mais lentement, passant par exemple à 107,5 le 6 décembre contre 114 une semaine plus tôt, le 29 novembre. 

Que dit le nombre de cas quotidiens ?

S'agissant du nombre de contaminations, 5070 cas ont été confirmés en 24 heures contre 6654 la veille, Olivier Véran ayant pronostiqué que la France allait "descendre sous les 5000 cas (nouveaux par jour) puis 2000 cas". Selon lui, "nous avons une baisse de 20 à 25% de la circulation du virus chaque semaine".

5000 cas, c'est le chiffre qui avait été fixé fin novembre par le chef de l'État comme objectif à atteindre afin d'alléger un peu plus le confinement. Pour rappel, le nombre moyen de cas quotidiens qui avait dépassé les 50.000 début novembre, avait chuté à environ 10.000 à la fin du mois. Mais, la baisse s'est brutalement arrêtée.

Que dit le taux de positivité ?

Le taux de positivité sur les sept derniers jours, soit le rapport entre le nombre de personnes testées positives et le nombre total de personnes testées, ressort en légère baisse à 2,6% contre 2,7% samedi et 3,2% il y a une semaine. Pour poursuivre la comparaison d'Olivier Véran avec le mois de septembre, le taux de positivité atteignait le 6 septembre  4,9 %. Deux mois plus tard, début décembre, à une semaine d'une nouvelle levée des mesures, il atteignait 10,7 %.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : Emmanuel Macron et Angela Merkel mettent en garde contre le variant Delta

EN DIRECT - Affaire Jubillar : l'avocat de Cédric Jubillar met en garde contre "une erreur judiciaire"

La machine à laver, le véhicule mal garé, le podomètre : ces éléments qui ont fait basculer l'affaire Jubillar

L'avocat de Cédric Jubillar dénonce une mise en examen "juridiquement incohérente"

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.