Covid-19 : Delta a largement remplacé les trois autres variants préoccupants

Le variant anglais est aujourd'hui largement majoritaire en France.

HIÉRARCHIE - Le variant Delta, présent dans 185 pays, a largement pris la place des trois autres variants "préoccupants", Alpha, Bêta et Gamma a déclaré mardi l'Organisation mondiale de la Santé.

Exit Alpha, Bêta et Gamma ? Pas encore, mais ces trois variants "préoccupants" qui ont précédé l'arrivée du variant lui aussi "préoccupant", et désormais présent dans 185 pays, Delta, ont largement été détrônés puisqu'ils représentent désormais chacun moins de 1% des cas séquencés, a déclaré mardi l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Toute l'info sur

Variant Delta : la France face à une quatrième vague

"Le virus prédominant qui circule actuellement est le variant Delta", a déclaré la directrice de l'équipe technique Covid-19 à l'OMS, Maria Van Kerkhove, lors d'une séance de questions/réponses sur les réseaux sociaux. "Ce virus est devenu plus fort, il est plus transmissible et il est en train de concurrencer, de remplacer les autres virus qui circulent", a-t-elle ajouté.

Trois variants "à suivre" déclassés par l'OMS

Actuellement, l'OMS considère qu'il s'agit des quatre variants "préoccupants". L'organisation considérait par ailleurs jusqu'à présent que cinq autres variants (Êta, Iota, Kappa, Lambda et Mu) étaient "à suivre". Mais trois d'entre eux - Êta, Iota, Kappa - viennent d'être déclassés, a annoncé Mme Van Kerkhove.

Lire aussi

Pour rappel, tous les virus, y compris le SARS-CoV-2 responsable du Covid-19, mutent avec le temps. L'apparition, fin 2020, de variants qui présentaient un risque accru pour la santé publique mondiale a conduit l'OMS à caractériser des variants "à suivre" et d'autres comme "préoccupants", afin de hiérarchiser les activités de surveillance et de recherche au niveau mondial.

L'OMS a décidé de nommer les variants "à suivre" ou "préoccupants" à l'aide de lettres de l'alphabet grec, afin d'éviter toute stigmatisation d'un pays en particulier et de permettre au grand public de prononcer les noms plus facilement.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.