Dépistage payant dès ce mercredi pour les touristes étrangers : combien coûte un test PCR ?

Test PCR effectué après l'arrivée d'une voyageuse à l'aéroport de Roissy-Charles De Gaulle (Paris).

SANTÉ - À partir de ce mercredi 7 juillet, les tests PCR et antigéniques ne seront plus gratuits pour les touristes étrangers arrivant en France.

Les touristes étrangers devront désormais payer leur test de détection du Covid-19 en France. L’annonce avait été faite par le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, aux Échos, mercredi 30 juin. Cette décision est "une question de réciprocité sachant que ces tests sont payants dans la plupart des pays pour les Français qui voyagent", avait-il indiqué. Les tests seront facturés à hauteur de 49 euros pour les PCR et de 29 euros pour les antigéniques. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Quels sont les prix pratiqués chez nos voisins ?

Ces prix sont globalement moins élevés que ceux pratiqués chez nos voisins européens. Par exemple, en Belgique, le prix d’un test PCR en laboratoire est plafonné à 55 euros et 120 euros pour un test antigénique. En Espagne,  le prix du test PCR oscille entre 75 et 150 euros. Comptez entre 30 et 45 euros pour un test antigénique. En Allemagne, les prix varient selon les régions, mais les tests PCR les moins chers sont à partir de 50 euros. Pour l’antigénique, c’est à partir de 25 euros.

C’est une piste qui est à l’étude, mais pas tout de suite- Olivier Véran, ministre de la Santé, au sujet de rendre payant tous les tests en France

Après ceux devenus payants pour les touristes, les tests vont-ils l’être pour tous dans les semaines à venir ? La question des tests PCR dit "de confort" "va évidemment se poser pour la rentrée" pour les Français, avait indiqué Gabriel Attal. "C'est une piste qui est à l’étude, mais pas tout de suite", avait de son côté confirmé Olivier Véran, ministre de la Santé, sur France Info, prenant justement pour exemple un "test de confort" effectué "avant d’aller en discothèque" alors "qu’on n’est pas symptomatique (ni) cas contact".

Lire aussi

Dans un communiqué daté 23 juin, l'Académie de médecine préconisait de "suspendre le remboursement des tests RT-PCR et antigéniques pratiqués pour convenances personnelles" pour les personnes non vaccinées. Ce serait alors une manière de pousser les récalcitrants à se faire vacciner sans instaurer une obligation formelle, mais aussi de limiter les frais de la Sécurité sociale qui devrait dépenser aux alentours de 5 milliards d’euros pour les tests sur l’année 2021.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Présidentielle 2022 : pourquoi Eric Zemmour taxe-t-il Marine Le Pen de "femme de gauche" ?

Tir mortel d’Alec Baldwin : nouvelles révélations sur la jeune armurière Hannah Gutierrez Reed

VIDÉO - Vladimir Poutine, père d'une fille cachée de 18 ans ?

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.