Covid-19 : dès la "mi-octobre", les tests seront payants

L'attente est parfois longue devant les laboratoires d'analyses médicales, alors que de plus de plus de Français se font tester au coronavirus.

DÉPISTAGE - Le porte-parole du gouvernement a annoncé mercredi que les tests de dépistage au Covid ne seront plus pris en charge par l'Assurance maladie à compter de la mi-octobre. Seuls ceux réalisés sur prescription médicale resteront gratuits.

Dans sa campagne d'incitation à la vaccination, le gouvernement mise sur le pass sanitaire devenu outil du quotidien, mais aussi sur le renoncement au dépistage régulier. Ainsi, les tests réalisés sans prescription médicale deviendront payants à partir de la "mi-octobre", a annoncé Gabriel Attal, mercredi 11 août, confirmant l'annonce d'Emmanuel Macron le 12 juillet dernier. 

Toute l'info sur

Le pass sanitaire, nouvel outil du quotidien

Cela vaudra autant pour les tests antigéniques, dits rapides, que les tests PCR, dont l'analyse passe par un laboratoire. Les autotests, finalement valables pour le pass sanitaire, sont déjà payants pour leur part. Cependant, les tests prescrits par un médecin seront toujours pris en charge par l'Assurance maladie. Par cette mesure, l'exécutif cherche à s'aligner sur ses voisins européens, où les tests sont en majorité payants. 

Récemment, l'Allemagne a décidé de mettre un terme aux tests gratuits à compter du 11 octobre, la chancelière Angela Merkel y voyant là un moyen de relancer la campagne de vaccination. Du côté français, le gouvernement espère aussi dissuader la pratique du dépistage de "convenance", selon l'expression utilisée. Autrement dit, en finir avec les tests réalisés régulièrement et considérés par certains patients comme une alternative au vaccin.

Lire aussi

"Les tests à répétition n'empêchent pas d'aller à l'hôpital et de contaminer fortement", a rappelé le porte-parole du gouvernement, en marge d'un déplacement à Ajaccio (Corse). "D'ici mi-octobre, chacun aura le temps de s'organiser et de prendre ses responsabilités, nous prenons également les nôtres", a-t-il ajouté. Depuis le 7 juillet, les tests de dépistage sont déjà payants pour les touristes étrangers et facturés à hauteur de 49 euros pour les PCR et de 29 euros pour les antigéniques.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.