Vacances : peut-on se faire rembourser un test PCR effectué à l'étranger ?

Vacances : peut-on se faire rembourser un test PCR effectué à l'étranger ?

PRATIQUE - La présentation d'un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures est obligatoire pour tous les Français de retour dans l'Hexagone après un voyage à l'étranger, exception faite des personnes totalement vaccinées. Problème, le prix de ces tests peut monter jusqu'à 300 euros.

Le dépistage au Covid-19, une donnée à part entière du budget vacances. Outre le transport et l'hébergement, les touristes doivent désormais prendre en compte un nouveau poste de dépense. S'ils sont gratuits en France, car pris en charge par la sécurité sociale, les tests PCR sont, dans la majorité des cas, payants dans les autres pays européens. 

Sur le Vieux Continent, seuls le Danemark, la Norvège, la Macédoine du Nord - et la région de Bavière en Allemagne - proposent la gratuité de ces dispositifs aux étrangers. Or, un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures est exigé à l'arrivée dans l'Hexagone des voyageurs, hormis ceux ayant reçu une vaccination complète. Mais alors, est-il possible d'en obtenir le remboursement ? 

Toute l'info sur

Vacances d'été : l'ombre du coronavirus

État membre de l’UE et Suisse

Le dépistage des Français en Suisse et dans les pays de l'Union Européenne est remboursé... sous certaines conditions. "Seuls les tests à caractère médical (présence de symptômes), sur prescription médicale, sont pris en charge par l’Assurance Maladie française lorsqu’on doit réaliser un test nécessaire de façon immédiate", est-il indiqué sur le site Ameli. Dans ce cas-là, il "convient alors de présenter sa carte européenne d’Assurance Maladie (CEAM) au moment de la réalisation du test" pour obtenir le remboursement. 

Si l'assuré ne détient pas de carte européenne au moment du dépistage, le remboursement du test sera assujetti au remplissage d'un formulaire disponible en ligne lors du retour dans l'Hexagone. "Ces tests de dépistage sont pris en charge à 100 % par l'Assurance Maladie sur la base d'un forfait de 35 € qui correspond aux frais de prélèvement et d'analyse", précise le ministère des Affaires étrangères.

Lire aussi

Attention toutefois. Les "tests PCR et antigéniques réalisés par les Français souhaitant revenir en France" après des vacances "ne seront pas pris en charge par l'Assurance Maladie", a tempéré mi-juin Olivier Véran dans les colonnes du Parisien. "S’agissant de démarches de nature plus administratives telle que la possibilité de prendre un avion, il n’est pas prévu à ce stade que cela soit pris en charge", a souligné le ministre de la Santé. En d'autres termes, les tests - obligatoires - effectués pour les voyages d'initiative personnelle ne seront pas pris en charge. 

Pays en dehors de l'Union européenne

Pour ce qui est des pays en-dehors de l'Union Européenne, les modalités sont encore plus strictes. Le site Ameli est très clair : "Seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge à hauteur de 27 % du montant de la dépense dans la limite maximale d’un montant de 35 euros." Le cas échéant, il faudra remplir deux conditions supplémentaires avec l'envoi du formulaire consacré et "d’une prescription médicale ou d’un certificat médical". Évidemment, comme pour les pays de l'UE, les tests liés aux retours de vacances ne sont pas remboursés. 

Tarifs des tests PCR en Europe

Pour vous aider dans l'élaboration de vos budgets, voici le prix moyen des tests PCR dans une sélection de pays européens. Il varie parfois du simple au double en fonction des régions :

Allemagne (hors Bavière) : entre 80 et 150 euros

Belgique : environ 50 euros

Croatie : entre 50 et 120 euros

Espagne : environ 100 euros

Grèce : 60 euros

Irlande : 89 euros

Italie : entre 60 et 80 euros

Portugal : entre 60 et 100 euros

Royaume-Uni : 250 euros

Suède : entre 180 et 300 euros

Suisse : environ 130 euros

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Sans le nommer, Emmanuel Macron critique Eric Zemmour sur les prénoms

Diagnostics énergétiques : mauvaise surprise pour les propriétaires

Éric Zemmour sur LCI : nous avons vérifié 6 de ses déclarations

REVIVEZ - PSG-Manchester City (2-0) : la soirée magique de Paris, premier but de Messi

Déremboursement des tests : esquiver le pass sanitaire jusqu'au 15 novembre, une stratégie viable ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.