Inscription à la vaccination : le site Sante.fr, lancé jeudi, est (encore) inaccessible

Inscription à la vaccination : le site Sante.fr, lancé jeudi, est (encore) inaccessible

INSCRIPTION - Le site Sante.fr, qui permet de rediriger les internautes vers les centres de vaccination Covid, connaît depuis samedi matin une telle affluence qu'il ne peut plus fonctionner normalement. Lancé jeudi, il avait déjà connu un faux départ.

Un dysfonctionnement qui se poursuit trois jours après son lancement. Depuis samedi matin, la plateforme Sante.fr, qui doit permettre aux Français concernés de fixer un rendez-vous pour se faire vacciner, est aux abonnés absents. Le site reste désespérément inaccessible.

Sur sa page d'accueil, on peut y lire le message suivant : "Vous êtes nombreux à rechercher un centre de vaccination près de chez vous pour prendre RDV. Compte tenu de l’importance de cette démarche, Santé.fr privilégie actuellement la présentation de l’offre de vaccination contre la Covid-19 que vous trouverez ci-dessous classée par département". S'ensuit un rappel des personnes concernées par la première phase de la campagne de vaccination, puis un déroulé sans apparats de tous les centres de vaccination actuellement ouverts au public, classés par départements.

Toute l'info sur

Le monde commence à se vacciner contre le Covid-19

Lire aussi

Sante.fr, qui proposait auparavant une carte permettant de géolocaliser le centre de vaccination le plus proche de chez soi, a préféré cette mise en page pour faire face à la vague momentanée d'internautes le consultant, évitant un plantage pur et dur de la plateforme, ou du moins son sérieux ralentissement. Contacté, le ministère de la Santé, indique que "l'accès à l’intégralité de l’information proposée par Santé.fr, notamment la carte des lieux de dépistage contre la Covid-19, sera remis en place prochainement".

Un lancement raté pour Sante.fr

Lancée jeudi dernier, la plateforme s'était déjà révélée inaccessible le premier jour. Réfutant la thèse du bug, le ministère de la Santé avait expliqué à l'AFP  être "en train de rentrer les données des centres de vaccination". "C'est pour ça que le site n'est pas accessible." L'ouverture du site avait été repoussée au lendemain, vendredi, 8h. Du côté des plateformes privées de prise de rendez-vous, quelques ratés étaient aussi à déplorer. La réservation n'était plus possible jeudi après-midi via Doctolib, dont le site Internet indiquait que l'inscription serait possible "d'ici la fin de la semaine". Aucun centre de vaccination n'était en revanche référencé pour l'instant sur Keldoc (filiale de la mutuelle MNH), qui affirmait, comme Maiia (groupe Cegedim), attendre le feu vert du gouvernement et l'ouverture de Sante.fr. Le lendemain, plus d'un million de rendez-vous avaient été pris.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - 31.519 cas de Covid-19 recensés en 24 heures, du jamais vu depuis novembre dernier

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Lire et commenter