Covid-19 : la vaccination obligatoire pour les soignants préconisée par l'Académie nationale de médecine

Les soignants doivent se faire vacciner obligatoirement selon l'Académie nationale de médecine.

MISE AU POINT - Deux mois après le début de la campagne de vaccination contre le Covid-19, une partie des soignants refuse de se faire vacciner. L'Académie nationale de la médecine juge cela "éthiquement inacceptable" et préconise de la rendre obligatoire.

Les soignants sont en première ligne pour lutter contre le Covid-19, mais certains refusent de se faire vacciner. L'Académie nationale de médecine recommande de rendre obligatoire la vaccination pour tous les professionnels de santé exerçant dans le secteur public ou libéral, dans les établissements de santé, dans les Ehpad (Établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) et pour les auxiliaires de vie chargées de prendre soin des personnes âgées. À ce jour, seul un tiers de ces professionnels de santé ont été vaccinés. Une hésitation vaccinale jugée "éthiquement inacceptable" par l'institution. 

Un tiers des soignants contaminé à l'hôpital

Dans la situation sanitaire actuelle, "la vaccination de masse représente le principal levier d'action contre la Covid-19", justifie-t-elle dans un communiqué. Dans ce contexte, "la vaccination systématique des professionnels de la santé, devenue prioritaire, ne saurait être considérée comme facultative", précise l'Académie nationale de médecine.

Surtout lorsqu'on sait qu'un tiers des soignants a été contaminé à l'hôpital. "La population des soignants est à l'origine de 34% des cas groupés d'infections nosocomiales (contractées dans un établissement de santé) à SARS-CoV-2 (le virus responsable du Covid-19)", relève l'Académie en citant un chiffre de Santé publique France. 

Pourtant, les taux de couverture vaccinale contre le Covid-19 chez les médecins, les infirmières, les aides-soignants et les professionnels exerçant en Ehpad  "restent notoirement insuffisants, comparables à ceux relevés contre la grippe". 

Lire aussi

En effet, aujourd’hui, le Covid-19 est l’infection qui se contracte le plus à l’hôpital. Santé publique France a recensé 44.401 cas contractés dans les hôpitaux entre janvier 2020 et février 2021, 26.839 d’entre eux étaient des patients, dont 186 sont morts, et 17.552 étaient des professionnels de santé. À ce titre, le gouvernement ne ferme pas la porte à la vaccination obligatoire pour les soignants, mais mise dans un premier temps sur leur responsabilité individuelle.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 5.950 Français en réanimation, 324 décès en 24h

"Aujourd’hui, je me dis : plus jamais" : ces infirmières qui, après un an de Covid, ont rendu leur blouse

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Castex annonce la suspension de tous les vols entre le Brésil et la France "jusqu'à nouvel ordre"

Variant brésilien : comment éviter sa propagation en France ?

Lire et commenter