Covid-19 : une étude recommande l'allaitement même en cas de contamination

Covid-19 : une étude recommande l'allaitement même en cas de contamination

CRISE SANITAIRE - Une étude espagnole recommande l'allaitement même en cas de contamination. Le lait de mères infectées par le Covid-19 ne contient pas de traces du virus, mais serait un vecteur d'anticorps.

La question est légitime : une femme peut-elle transmettre le Covid-19 à son enfant en l'allaitant ? Non, le lait de mères infectées par le Covid-19 ne contient pas de traces du virus selon une étude menée par la recherche publique espagnole. Conclusion de ces travaux : l'allaitement est recommandé même en cas de contamination. Dans les échantillons de lait maternel analysés, les traces de l'ARN du coronavirus n'ont pas été détectées, a expliqué María Carmen Collado, chercheuse chargée du projet. Mais ils contenaient en revanche les anticorps développés par la mère, "ce qui suggère que le lait maternel est un vecteur de transmission d'anticorps", a-t-elle ajouté.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Cette étude a été menée dans le cadre d'une initiative appelée MilkCorona du Conseil supérieur de la recherche scientifique (CSIC) et d'un hôpital universitaire de Valence. Ses résultats soulignent "l'importance de recommander l'allaitement maternel de façon systématique dans tous les cas dans lesquels la mère a peu ou pas de symptômes", a déclaré Cecilia Martínez Costa, du service de pédiatrie de l'Hôpital Clínico de Valence.

Par ailleurs, ces travaux ont analysé la présence d'anticorps dans le lait maternel de 75 femmes vaccinées avec les sérums de Pfizer, Moderna et AstraZeneca et montré que tous les échantillons contenaient des anticorps à des niveaux variant selon les vaccins, ajoute le communiqué. L'étude a également montré que le lait de femmes ayant reçu une dose de vaccin après avoir contracté le virus et celui de femmes ayant reçu les deux doses d'un vaccin sans avoir jamais attrapé le Covid contenaient le même niveau d'anticorps.

Lire aussi

L'Académie de médecine s'était aussi prononcée sur ce sujet dans un communiqué datant du 8 septembre 2020. A l'époque, l'institution déclaré qu'une "mère atteinte de la Covid-19" pouvait " continuer à allaiter" si elle était asymptomatique ou peu symptomatique. Cependant, il reste nécessaire d'observer toutes les précautions nécessaires (lavage des mains soigneux et port de masque chirurgical pendant la tétée). Plus globalement, l'Académie de médecine recommande de privilégier l’allaitement pour assurer une protection immunitaire du nouveau-né et du nourrisson ainsi qu’une relation mère-enfant de qualité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer et Moderna augmentent les prix de leurs vaccins pour l'Europe

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte au classement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.