Covid-19 : l'Allemagne va lever certaines restrictions pour les personnes vaccinées

La France a décidé de vacciner les plus âgés en premier, ceux qui sont susceptibles d'être atteints par les formes les plus graves. D'autres pays ont choisi le nombre sans distinction d'âge. Alors quelle stratégie a été pour l'instant la plus payante ?

CORONAVIRUS - L'Allemagne va lever plusieurs restrictions, dont l'obligation de test négatif pour entrer dans des magasins ou les limitations de réunions privées, pour les personnes vaccinées contre le Covid-19. Voici les dernières infos.

Les personnes vaccinées n'auront plus besoin de test négatif pour entrer dans des magasins ou se rendre dans des lieux recevant du public. Voilà l'une des restrictions qui seront levées en Allemagne après que le parlement allemand aura adopté, d'ici la fin de la semaine, un texte de loi déjà validé par le gouvernement ce mardi.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

A quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Les personnes vaccinées n'auront plus besoin d'un test négatif si elles veulent faire des courses, aller chez le coiffeur ou visiter un jardin botanique, par exemple", a indiqué dans un communiqué Christine Lambrecht, ministre de la Justice allemande, mardi 4 mai. 

Dans les autres levées, on compte également la possibilité offerte aux personnes vaccinées de se rencontrer dans un cadre privé "sans restrictions". Ce traitement préférentiel à l'égard des personnes vaccinées s'étend également au couvre-feu nocturne, récemment instauré à partir de 22h. Lundi 3 mai, plus de 6,7 millions de personnes avaient reçu les deux doses de vaccin, et près de 24 millions, une dose, selon l'institut Robert Koch.

Lire aussi

Un pays durement touché par la 3e vague

"Nous avons dû restreindre les droits fondamentaux durant la crise sanitaire pour protéger la vie et la santé. Cela a été extrêmement douloureux pour moi en tant que ministre de la Justice", a indiqué Christine Lambrecht. "J'ai aussi toujours dit que les droits fondamentaux devaient être rétablis dès lors que leur restriction n'était plus justifiée", a ajouté la sociale-démocrate, qui justifie pour ces levées de restrictions une "baisse des taux d'infection et le fait que de plus en plus de personnes se fassent vacciner". 

D'ici là, l'Allemagne s'est refusée à avancer un calendrier de réouverture des magasins non-essentiels, des lieux culturels, enceintes sportives et établissements recevant du public. Une limitation des restrictions drastiques qui trouvent son origine dans le fait que l'Allemagne, assez peu éprouvée par les première et seconde vague, a essuyé de plein fouet la troisième vagué épidémique. En l'état, le pays comptait 83.591 décès du Covid-19, ce qui fait d'elle le 9e pays le plus touché au monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Alerte aux orages et aux vents forts : 13 départements en vigilance, risque de "phénomène violent"

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

REVIVEZ - Jim Bauer, Marghe, Mentissa Aziza et Cyprien qualifiés pour la finale de "The Voice"

Chute (incontrôlée) d’une fusée chinoise ce week-end : où va-t-elle retomber sur Terre ?

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : Valérie Bacot témoigne dans "Sept à Huit" avant son procès

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.