Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

Covid-19 : la Chine remet en cause l'efficacité de ses propres vaccins

VACCINATION - Un scientifique chinois a admis pour la première fois publiquement la relative inefficacité des vaccins contre la Covid-19 produits dans le pays.

L’efficacité des vaccins chinois contre la Covid-19 serait faible. C’est la confession à laquelle s’est livré Gao Fu, directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, samedi 10 avril. Lors d’une conférence donnée dans la ville de Chengdu, le scientifique chinois a reconnu que les vaccins créés dans le pays "n’ont pas des taux de protection très élevés". Des chercheurs brésiliens sont venus appuyer ces propos. Selon eux, l’efficacité du vaccin fabriqué par Sinovac, une entreprise privée, ne dépasserait pas 50,4%. En comparaison, le vaccin Pfizer-BioNTech s’est révélé efficace à 97%.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

L’entreprise Sinovac a défendu son vaccin par l’intermédiaire de son porte-parole, Liu Peicheng. Ce dernier a reconnu que des niveaux d’efficacité variables avaient été constatés. Il a également précisé que la relative inefficacité du vaccin pouvait s’expliquait par l’âge des personnes ayant participé à l’étude, mais aussi à la souche du virus. Ces interrogations autour de l’efficacité des virus chinois n’ont pas empêché le pays d’en exporter dans plusieurs dizaines de pays dont le Mexique, la Turquie, l’Indonésie, la Hongrie ou encore le Brésil. 

La Chine teste les vaccins à ARN messager

Les vaccins chinois s’appuient sur une technique différence de celle des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna. Ils utilisent un virus pour déclencher le système immunitaire et non le procédé expérimental de l’ARN messager. Devant l’inefficacité de leurs vaccins, doit-on s’attendre à un changement de méthode du côté chinois ? "La question de savoir si nous devrions utiliser différents vaccins issus de différentes lignes techniques pour le processus de vaccination est désormais officiellement à l’étude", assure Gao Fu. 

Lire aussi

De son côté, un autre responsable du Centre de contrôle et de prévention des maladies, Wang Huaqing, a déclaré que des développeurs chinois travaillaient sur des vaccins à base d’ARN messager. "Les vaccins à ARN développés dans notre pays sont également entrés dans la phase d’essai clinique", a-t-il expliqué sans dresser les contours d'un calendrier pour une éventuelle utilisation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Marghe remporte "The Voice 2021"

EN DIRECT - Israël/Palestine : plus de 150 morts depuis la reprise des violences, l'essentiel à Gaza

Covid-19 : ces pays européens qui ont déjà assoupli les règles aux frontières pour les touristes

Bigard, Lalanne et Chalençon, têtes de file d'une manifestation anti-masques à Lyon

"Choqués et horrifiés" : les locaux de médias internationaux dont AP et Al Jazeera frappés par Israël

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.