Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les majeurs le 31 mai

Ils sont des millions, âgés de 18 à 50 ans, à vouloir être vaccinés et n’ont plus longtemps à attendre. Jean Castex a annoncé cet après-midi que toutes les personnes majeures, sans comorbidités, pourront commencer à se faire vacciner dans 11 jours.

VACCIN - Initialement prévue le 15 juin prochain, l'ouverture de la vaccination à tous les majeurs aura lieu plus tôt, dès le 31 mai, annonce Jean Castex ce jeudi. Les professions prioritaires y auront, elles, accès dès le 24 mai.

Tout s'accélère. Alors que la France est sur le point de dépasser le seuil des 10 millions de personnes "complètement" vaccinées, le gouvernement va passer encore à la vitesse supérieure. Jean Castex annonce ce jeudi l'avancement de la date d'ouverture de la vaccination contre le Covid-19 à tous les majeurs au 31 mai, et dès le 24 mai pour les professions prioritaires, publiques ou privées, dont les enseignants, policiers, gendarmes, caissières ou conducteurs de bus. "La vaccination accélère encore", a tweeté peu après Emmanuel Macron. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Selon une source proche de l'exécutif, ce revirement s'explique par deux grands éléments. D'une part, les chiffres de vaccination chez les plus de 60-70 ans et les soignants sont "hyper satisfaisants". Par ailleurs, 32 millions de doses de vaccins sont attendues dans l'Hexagone au mois de juin, contre 16 millions en mai. 

Lire aussi

"Vacciner toujours davantage : après avoir passé avec succès le seuil des 20 millions de primo-vaccinés samedi dernier, nous avons déjà un million et demi de personnes de plus, et donc le gouvernement a décidé - à la demande du président de la République - d'accélérer encore", a expliqué Jean Castex ce jeudi. Cette accélération est "permise par le fait que nous allons recevoir beaucoup de doses d'ici la fin du mois de juin, donc il faut que nous ayons un taux de vaccination le plus élevé possible et c'est à notre portée, grâce à la mobilisation qui ne faiblit pas dans les centres de vaccination", a-t-il ajouté.

À ce jour, 21.133.653 Français ont reçu une injection de vaccin anti-Covid. Parmi eux, 9.866.934 ont même bénéficié de la seconde dose. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Sous-marins australiens : Paris et Washington se renvoient la balle

EN DIRECT - Covid-19 : confinement prolongé jusqu'au 4 octobre en Nouvelle-Calédonie

Pourquoi la disparition d'al-Sahraoui est un "gros coup" porté au groupe État islamique au Grand Sahara

Patrimoine, assurance-chômage... Les annonces d'Emmanuel Macron pour les travailleurs indépendants

La mystérieuse disparition d'une jeune instagrameuse met les Etats-Unis en émoi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.