Covid-19 : la France, l’un des pays donateurs les plus généreux en vaccins

Emmanuel Macron à Montauban, le 15 mars 2021.

COVAX - Emmanuel Macron a annoncé envoyer 120 millions de doses de vaccin contre le Covid vers les pays pauvres, doublant ainsi ses engagements. La France talonne ainsi les États-Unis et promet de donner plus que ses voisins européens.

"La France s’engage à doubler le nombre de doses qu’elle donne. Nous passerons de 60 millions à 120 millions de doses offertes. C’est-à-dire plus de doses, à date, que nous n’en avons faites dans le pays", a annoncé Emmanuel Macron samedi 25 septembre, alors que la campagne mondiale de vaccination est toujours marquée par de profondes inégalités. Ainsi, avec quelque 94.400 injections réalisées depuis décembre 2020 selon le ministère de la Santé, la France promet de donner plus qu’elle n’administre sur son propre territoire.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Avec cette nouvelle promesse, Paris se place en tête des pays européens ayant le plus contribué à l’initiative Covax, lancée par l’OMS en partenariat avec l’Alliance du Vaccin. Ce mécanisme, qui sert à répartir de manière la plus égalitaire possible les dons de vaccins dans le monde, souffre de lenteurs et a dû revoir ses objectifs à la baisse en n’espérant désormais vacciner plus que 20% des habitants des pays pauvres d’ici à la fin de l’année.

Au total, l’Union Européenne (UE) a assuré mi-septembre envoyer jusqu’à 450 millions de doses aux pays en besoin, ajoutant aux dons 200 millions de doses. Dimanche, sur LCI, le commissaire européen Thierry Breton a indiqué que 950 millions de doses pourraient être distribuées au premier semestre 2021. Mais les paroles doivent être suivies d’actes. En juillet, l’agence Reuters rapportait sur la base d’un document de la Commission européenne le décalage entre le discours européen, qui se targuait d’envoyer quelque 160 millions de doses à l’époque, et les 3% de doses réellement reçues par les pays bénéficiaires. 

Dans le détail, parmi les Européens les plus généreux à ce jour, Paris est talonné par Londres et ses 80 millions de doses promises. Mais la France ou le continent dans son ensemble n’arrivent pas à la cheville des États-Unis, qui ont annoncé il y a quelques jours doubler leur offre et s’engager ainsi à donner plus de 1,1 milliard de doses, rattrapant ainsi un retard. Parmi les vaccins envoyés par Washington, on compte 2,5 millions de flacons à destination du Bangladesh, qui n’a vacciné que 14% de sa population contre le Covid.

Lire aussi

Et ce sont les États-Unis qui ont pour le moment fait parvenir le plus de doses promises, avec 118 millions d’unités de vaccin envoyées aux pays en développement, selon l'Unicef. La France, elle, est le quatrième pays à avoir fourni le plus de vaccins à Covax derrière le Japon et l’Allemagne. Si les promesses de dons des pays riches s’accélèrent à mesure que leur population se vaccine, le chemin est encore long avant l’espoir d’une immunité collective mondiale. À ce jour, depuis que la campagne a commencé dans le monde il y a un an, 44,4% de la population est primo-vaccinée et seuls 2,2% des habitants de pays à revenus faibles ont reçu une première dose, selon les chiffres consolidés par Our world in data.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Masques chirurgicaux : pourquoi il ne faut pas s'en débarrasser

Relations Russie-Otan très tendues : que se passe-t-il entre Moscou et l'Alliance atlantique ?

Covid-19 : hospitalisations, taux d'incidence... faut-il s'inquiéter du léger rebond des indicateurs ?

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand dans un mouchoir de poche

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.