Covid -19 : la situation s'améliore en Guadeloupe, mais la vigilance reste de mise

Covid -19 : la situation s'améliore en Guadeloupe, mais la vigilance reste de mise
Santé

PANDÉMIE - La Guadeloupe, en zone d’alerte maximale face à la pandémie, voit sa situation s'améliorer au fil des jours. Certaines restrictions vont être allégées.

Bientôt le bout du tunnel ? Si elle est toujours classée en zone d'alerte maximale, la Guadeloupe voit cependant sa situation s'améliorer, ont estimé mardi 13 octobre la préfecture et l'Agence régionale de santé (ARS). Les autorités réclament néanmoins de "maintenir la vigilance", 15 décès ayant encore été recensés au cours des sept derniers jours.

Dans le détail, 527 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés pour la semaine du 5 au 11 octobre (semaine 41), portant à 6.908 le nombre de cas cumulés depuis le début de l’épidémie dans l’archipel, ont indiqué lors d’une conférence de presse conjointe à Basse-Terre l'ARS et la préfecture en soulignant que "la diminution est [...] relativement lente". Trois clusters sont en cours d’investigation. Selon ces autorités, "l’activité hospitalière reste intense avec 64 nouvelles admissions au CHU dont 11 entrées directement en réanimation". Dimanche, 20 personnes testées positives étaient hospitalisées en réanimation au CHU de Pointe-à-Pitre et 72 dans les services de médecine de différents établissements de santé.

Lire aussi

"C'est mieux mais..."

Malgré ces chiffres, la tendance est à l'amélioration : la tendance "est à la baisse pour trois indicateurs". Le taux d’incidence, de 194/100.000 habitants est passé en une semaine à 139,83/100.000. Le taux de positivité qui avoisinait les 20% est passé sous 18%. "C’est mieux mais ces deux indicateurs restent largement au-dessus du seuil d’alerte donc évidemment on n’est pas encore serein face à la situation", a déclaré Valérie Denux, directrice générale de l’ARS, notant que le taux d’incidence pour les personnes âgées demeure "toujours très élevé", restant "autour de 200 pour 100.000 habitants" selon le préfet.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face au rebond de l'épidémie

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Si la préfecture a annoncé le maintien jusqu'au 3 novembre des restrictions en cours, certains aménagements vont entrer en vigueur. A compter de lundi, les plages seront accessibles à la pause méridienne, même si les pique-niques y demeurent interdits. Et le public sera de nouveau autorisé sous certaines conditions lors des rencontres sportives dans des structures non couvertes. Le préfet a lancé un "appel à la vigilance" pour le weekend de la Toussaint, tradition très respectée aux Antilles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent