Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les Français de plus de 55 ans à partir de ce lundi

Covid-19 : la vaccination ouverte à tous les Français de plus de 55 ans à partir de ce lundi

CAMPAGNE DE VACCINATION - Place aux 55 ans et plus. Dès lundi, la campagne de vaccination concernera une tranche d'âge supplémentaire. Ce nouveau palier marquera une nouvelle accélération dans la campagne de vaccination, alors que le pays compte désormais presque 100.000 morts du Covid-19.

Un nouveau cap franchi, avec quelques jours d'avance. Alors que la France a passé en fin de semaine le seuil des 10 millions de vaccinés contre le Covid-19, la campagne de vaccination s'élargit dès ce lundi à tous les Français de 55 ans et plus, annonce ce dimanche Olivier Véran.  Le ministre de la Santé  explique que ce sera  possible grâce à deux vaccins, celui d'AstraZeneca et celui de Johnson & Johnson, livré en France à compter de lundi, à raison de "200.000 doses", "avec une semaine d'avance". Il sera proposé "par cohérence et souci d'efficacité, à tous les plus de 55 ans, sans conditions". Citant les deux autres vaccins autorisés en France, le ministre a rappelé "l'annonce de l'extension de la campagne vaccinale par Pfizer et Moderna à tous les plus de 60 ans à compter du 16 avril".

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les dernières infos sur la vaccination et le déconfinement

75% des résidents d'Ehpad mais 4% des 65-69 ans

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a d'abord visé les personnes les plus fragiles, âgées de plus de 75 ans ou concernées par des facteurs de comorbidité (problèmes de santé autres augmentant le risque de décès). En raison de la lenteur de l'approvisionnement, elle a démarré bien moins rapidement que ne l'aurait souhaité le gouvernement. Le taux de couverture vaccinale avec deux doses approche les 75% chez les résidents des Ehpad, mais atteint seulement 35% chez les 75-79 ans en ville, 9% chez les 70-74 ans, 4% chez les 65-69 ans.

En vidéo

Vaccination : les plus de 55 ans obtiennent-ils des rendez-vous ?

Le personnel soignant, lui, serait désormais vacciné à 53,5% après un début de campagne difficile, en raison notamment des méfiances entourant le vaccin d'AstraZeneca, susceptible, dans de rares cas, de provoquer des thromboses. Vendredi, la Haute autorité de santé (HAS) a ainsi recommandé une seconde dose de vaccin différent (Pfizer/BioNTech ou Moderna) pour les moins de 55 ans qui avaient reçu une première dose d'AstraZeneca avant qu'il ne soit suspendu en mars pour ces catégories d'âge à cause de cas de thromboses atypiques ayant notamment entraîné plusieurs décès.

Lire aussi

Vacciner le plus possible pour retrouver "la vie d'avant" au plus vite

Samedi, plus de 5769 patients atteints par le virus étaient soignés dans les services de réanimation, sur une capacité actuelle portée à 8000 lits toutes pathologies confondues. Le bilan des décès continue quant à lui de grossir, à plus de 98.000 morts en cette fin de semaine. Un chiffre qui rapproche la France de la barre des 100.000 morts, déjà dépassée en Italie ou au Royaume-Uni.

La seule porte de sortie reste la vaccination. La cadence accélère, avec plus de 500.000 injections vendredi, après plus de 400.000 jeudi. Samedi, 320.000 personnes ont encore été vaccinées. Selon une récente étude de l'Institut Pasteur, il faudrait atteindre une couverture vaccinale de 90% chez les adultes pour espérer retrouver un semblant de vie normale et pouvoir abandonner les gestes barrières. Ce chiffre pourrait cependant être revu à la baisse si les enfants étaient aussi vaccinés.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Vladimir Poutine lui aussi favorable à la levée des brevets sur les vaccins

Météo estivale pour quasiment tout le monde ce week-end, des pointes à 32°C attendues !

Avignon : un policier tué par balles dans le centre-ville, le tireur en fuite

EN DIRECT - Procès Lelandais : les légistes détaillent les blessures sur le corps d'Arthur Noyer

Disney : le baiser de Blanche-Neige fait polémique

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.