Le vaccin Pfizer/BioNTech peut être stocké deux semaines à des températures plus élevées

Le vaccin Pfizer-BioNtech pourrait être prochainement conservé dans des congélateurs médicaux courants.

NOUVELLES DONNÉES - Les laboratoires BioNTech et Pfizer ont annoncé ce vendredi que leur vaccin contre le coronavirus pouvait être stocké entre -25 et -15 degrés pendant deux semaines. Des températures bien plus élevées que celles actuellement préconisées.

Une nouvelle qui pourrait bien simplifier la distribution des doses vaccinales contre le coronavirus. Les laboratoires BioNTech et Pfizer ont indiqué conjointement ce vendredi que leur vaccin pouvait être conservé pour deux semaines à des températures situées entre -15 et -25 degrés. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Les deux firmes ont, dans la foulée, transmis au régulateur américain FDA des données qui "démontrent la stabilité du vaccin" à ces températures qui équivalent à celles des congélateurs médicaux courants. Cette solution s'ajouterait à la possibilité de conserver le produit dans un réfrigérateur normal (entre +2 et +8 degrés) pendant cinq jours.

"Faciliter la gestion du vaccin"

En cas de feu vert des autorités sanitaires, c'est toute la logistique autour du sérum qui pourrait être simplifiée. Pour l'instant, son transport et son stockage sont conditionnés au maintien de températures glaciales entre -80 et -60 degrés. Ce conditionnement extrême nécessite l'usage de contenants spécialisés, freinant largement la distribution du produit basé sur la technologie de l'ARN messager. Les nouvelles règles de stockage "pourraient faciliter la gestion de notre vaccin dans les pharmacies et permettre une plus grande flexibilité dans les centres de vaccination", confirme Ugur Sahin, patron et co-fondateur de BioNTech. 

À noter toutefois que la conservation à long terme (jusqu'à six mois) du vaccin conservera les standards initiaux (entre -80 et -60 degrés donc). Les laboratoires travaillent toutefois sur de "nouvelles formules qui pourraient rendre le vaccin encore plus facile à transporter et utiliser". À titre de comparaison, le sérum de Moderna - également basé sur la technologie de l'ARNm - peut déjà être conservé pendant six mois à -20 degrés et rester stable au réfrigérateur classique pendant 30 jours.

Lire aussi

Des essais cliniques complémentaires

Dans la même journée, les deux firmes ont lancé une étude pour déterminer l'efficacité et la sécurité du vaccin sur des femmes enceintes en bonne santé. Ce groupe avait été exclu lors du premier grand essai clinique. Ce nouvel essai portera sur 4000 personnes aux États-Unis, au Canada, en Argentine, au Brésil, au Chili, au Mozambique, en Afrique du Sud, au Royaume-Uni et en Espagne. Parallèlement, BionTech et Pfizer vont soumettre, au cours du deuxième trimestre 2021, des données concernant des enfants entre 12 et 15 ans. Une autre expérimentation complémentaire impliquant des enfants de 5 à 11 ans va également débuter "dans les prochains mois"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Quelques heures avant l'interview de Harry et Meghan, la reine loue le "dévouement désintéressé"

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Covid-19 en France : les patients en réanimation au plus haut depuis novembre

Lire et commenter