Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

MUTATION - Le variant dit indien, nommé B.1.617, a été classé comme "préoccupant" par l'Organisation mondiale de la Santé. Selon les derniers éléments, il pourrait être plus contagieux et atténuer l'efficacité des vaccins.

Dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, les variants sont désormais devenus la principale menace. Et ils sont scrutés de près. Ce lundi, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé avoir classé le variant initialement détecté en Inde, le B.1.617, comme "préoccupant". La raison ? Sa plus forte contagiosité.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

"Il y a des informations selon lesquelles le B.1.617 est plus contagieux" mais aussi des éléments permettent de penser qu'il présente un degré de résistance aux vaccins, et "par conséquent nous le classons en variant préoccupant au niveau mondial", a déclaré la docteur Maria Van Kerkhove, responsable technique de la lutte contre le Covid-19 au sein de l'OMS. Toutefois, beaucoup de recherches restent à mener sur ce variant, a indiqué la scientifique, notamment par le biais d'un séquençage accru, "pour savoir quelle quantité de ce virus circule" mais aussi le degré de "sévérité" avec lequel il atténue l'efficacité des vaccins.

"Nous allons continuer à voir des variants préoccupants"

"Nous n'avons rien qui suggère pour le moment que nos diagnostics, nos médicaments et nos vaccins ne marchent pas. Et ça, c'est important", a-t-elle souligné, insistant sur le fait qu'il faut continuer à appliquer les mesures sanitaires comme la distanciation sociale, le port du masque ou la réduction des contacts. "Nous allons continuer à voir des variants préoccupants et il faut faire tout ce qui est possible pour limiter la transmission, limiter les infections, prévenir la contagion et réduire la gravité de la maladie."

Lire aussi

En Inde, où ce variant circule activement, l'épidémie a explosé ces dernières semaines. Selon les statistiques officielles, quelque 4000 personnes meurent actuellement chaque jour du Covid-19 dans ce pays, où le bilan total de l'épidémie frôle les 250.000 décès. Nombre d'experts jugent d'ailleurs que ces chiffres demeurent inférieurs à la réalité, citant notamment des données provenant des crématoriums. Les victimes non comptabilisées sont particulièrement nombreuses maintenant que l'actuelle flambée épidémique s'est répandue hors des grandes villes, dans les zones rurales où les hôpitaux sont rares et tiennent peu à jour leurs registres.

En France, où des cas du variant indien ont été enregistrés, Santé publique France classe encore ce variant comme "à suivre". Seules les mutations initialement détectées au Royaume-Uni, au Brésil et en Afrique du Sud sont à ce jour qualifiées de "préoccupantes" par l'agence sanitaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Angleterre : dépassé par le variant Delta, Boris Johnson décale d'un mois le déconfinement

Bac : diplômé à 13 ans en 2015, que devient Pierre-Antoine ?

Que se passe-t-il à la centrale nucléaire de Taishan, en Chine ?

EN DIRECT - Covid-19 : 63 décès en 24 heures, la pression sur l'hôpital poursuit sa décrue

VIDÉO - Mila dans Sept à Huit : "Peut-être que je serai morte dans cinq ans"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.