Non, les policiers ne sont pas d'avantage vaccinés que le reste de la population

On se vaccine autant parmi la police que dans le reste de la population.

COMPARAISONS - Le ministre de l'Intérieur a évoqué la vaccination des policiers, qui atteindrait 70%. Un chiffre conforme au reste de la population, mais pas supérieur, comme le laisse entendre Gérald Darmanin.

La vaccination devrait-elle être imposée aux forces de police ? Pour l'heure, ce n'est pas d'actualité, si l'on en croit Gérald Darmanin. Sur France Info, le ministre de l'Intérieur a toutefois prévenu : "J'ai dit aux syndicats de police que si nous n'obtenons pas un chiffre plus important, 90% par exemple de taux vaccinal, oui je passerai par la vaccination obligatoire."

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Pour l'heure, la vaccination des policiers est déjà bien avancée. Le ministre l'évalue à 70%, soit "10 à 15 points de plus que les autres" selon lui. Lorsque l'on effectue des comparaisons, on s'aperçoit que ces chiffres se trouvent conformes à la moyenne, et que si les policiers ne sont pas moins vaccinés, il ne le sont pas non plus d’avantage que le reste de la population active. 

Les moins de 12 ans faussent les statistiques

D'où vient le pourcentage avancé à la radio ce mardi ? "D'un chiffrage certes non officiel, mais fait à la demande du ministre auprès des chefs de service", indique à LCI le cabinet de Gérald Darmanin. Les agents ne sont pas tenus de renseigner leur statut vaccinal, mais leurs supérieurs les ont sondés ces dernières semaines afin de tenter d'évaluer l'avancement de la campagne de vaccination au sein de la police. Notons par ailleurs que les remontées datent déjà d'il y a quelques jours, et qu'elles ont pu légèrement évoluer (à la hausse).

Ce chiffre semble en tout cas cohérent par rapport aux observations syndicales. Du côté d'Alliance, on confie par exemple que "cela vient corroborer les échanges avec les agents", tout en soulignant "un élément qui doit être pris en compte : l'impossibilité pour certains policiers touchés par le Covid de se faire vacciner". Il leur faut en effet patienter quelques mois avant de pouvoir prétendre à une injection, comme pour chaque personne infectée par le virus. Alliance évoque le chiffre de 20% des agents contaminés depuis le début de l'épidémie, "une estimation qui est loin de concerner uniquement la première vague".

Lire aussi

Si les données ministérielles semblent assez fiables, elles ne permettent cependant pas de mettre en évidence un recours plus massif à la vaccination chez les policiers. Comparer les 70% de vaccinés chez les policiers à la couverture vaccinale de toute la population est quelque peu trompeur. De fait, si cette dernière n'est "que" de 61,3%, elle inclut des publics qui ne peuvent aujourd'hui pas prétendre à une injection : les moins de 12 ans en particulier, pas éligibles pour l'heure. De même, si l'on souhaite effectuer une comparaison avec la population active, il serait judicieux de ne pas prendre en compte les chiffres relatifs aux plus de 60 ans, sachant que l'âge moyen de départ à la retraite chez les policiers est de 56 ans. 

Dès lors, que nous disent les données fournies par Santé Publique France ? Que sur les quelque 41 millions de Français âgés de 18 à 60 ans, près de 28,5 millions sont aujourd'hui pleinement vaccinés. Cela correspond précisément à 69,4% de cette classe d'âge, soit quasiment le chiffre évoqué par Gérald Darmanin pour les policiers. Dès lors, on peut en conclure qu'au sein de la police, les remontées d'informations nous indiquent qu'en cette fin août, l'avancée de la campagne vaccinale suit un rythme similaire à celui observé dans le reste de la population active. En résumé, les policiers ne sont pas plus ni moins vaccinés que d'autres professions.

En vidéo

Vaccination : comment la France a rattrapé son retard

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse alaloupe@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : les ambassadeurs en Australie et aux États-Unis reçus ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre d'hospitalisations en baisse de 11% sur une semaine

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.