Covid-19 : Olivier Véran devrait lancer un message d'alerte, sans annoncer de nouvelles restrictions

Covid-19 : Olivier Véran devrait lancer un message d'alerte, sans annoncer de nouvelles restrictions
Santé

CONFÉRENCE DE PRESSE - Très attendue, la conférence de presse d'Olivier Véran, ce jeudi 1er octobre à 18 heures, ne devrait finalement pas donner lieu à un nouveau "tour de vis" selon nos informations. En revanche, le ministre devrait adresser un message d'alerte aux Français.

De nouvelles restrictions vont-elles être imposées aux grandes métropoles ? Selon les informations de TF1 et LCI, Olivier Véran, qui doit tenir un nouveau point sur l'évolution de la situation sanitaire ce jeudi en fin d'après-midi, ne devrait a priori pas annoncer de nouvelles mesues drastiques à cette occasion.

En revanche, le ministre de la Santé devrait lancer un message d'alerte à l'adresse des Français : si la situation ne s'améliore pas, un nouveau tour de vis sera nécessaire. 

Lire aussi

Olivier Véran ne sera pas le seul à s'exprimer

Celle-ci devrait se dérouler en plusieurs étapes. Le ministre de la Santé reviendra sur l'évolution des différents indicateurs, ainsi que sur la stratégie du gouvernement dans la lutte contre l'épidémie : tester, alerter, protéger. Un point épidémiologique précis sera également fait par le professeur Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'institut Pasteur et membre du conseil scientifique. Enfin, Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l'Autonomie fera de son côté un point spécifique sur la situation dans les Ehpad. 

Mesurer l'efficacité des mesures déjà prises

Si de nouvelles mesures pourraient être prises dans les prochaines semaines, elles ne seraient pas à l'ordre du jour. Selon les spécialistes, un délai certain est en effet nécessaire pour mesurer l'efficacité des mesures déjà prises, comme la fermeture des bars et des restaurants à Aix-Marseille ou en Guadeloupe. Or, une semaine n'est pas suffisante pour en mesurer les effets. 

Ainsi, aucun nouveau territoire ne devrait a priori basculer en zone d'alerte maximale. Néanmoins et toujours selon nos informations, un message d'alerte sera donné avec une clause de revoyure : si la situation ne s'améliore pas, des mesures seront prises. Celles-ci pourront l'être en concertation entre les préfets et les élus locaux. 

Toute l'info sur

Covid-19 : la France face à l'ampleur de la deuxième vague

Les dernières infos sur l'épidémie de Covid-19

Écartant un nouveau confinement généralisé, le gouvernement fait le choix de contrecarrer l'épidémie en fonction des territoires touchés. Les maires des villes où le virus circule le plus sont reçus ce jeudi matin par le Premier ministre pour travailler conjointement sur les mesures les plus adaptées et efficaces possibles aux situations sanitaires, économiques et sociales locales.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de la moitié des lits de réanimation occupés par des malades du Covid-19

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Par âge, avec écoles ouvertes, local ou juste le week-end... 5 nuances de confinement

Éventuel "reconfinement" : comment le gouvernement a changé de discours en quelques semaines

Appelés à "défendre l’intérêt" du pays, les musulmans de France s’inquiètent d’une surenchère

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent