Pays-Bas : premier cas au monde de décès après une réinfection au coronavirus

Pays-Bas : premier cas au monde de décès après une réinfection au coronavirus

CONTAMINATIONS - Aux Pays-Bas, une femme de 89 ans est devenue la première personne connue à mourir du Covid-19 après avoir été infectée à deux reprises. Atteinte d’un cancer, elle a été réinfectée deux mois après sa première contamination.

Alors qu’une étude vient tout juste de paraître, faisant état d’un cas de réinfection aux Etats-Unis chez un homme de 25 ans dont la deuxième infection au coronavirus était plus sévère que la première, des chercheurs néerlandais rapportent la mort d’une femme de 89 ans, elle aussi contaminée deux fois par le SARS-CoV-2. 

Cette femme, premier cas au monde de décès après une réinfection, était atteinte d’un cancer rare de la moelle osseuse. Les scientifiques soulignent que son système immunitaire, bien que compromis en raison des traitements qu’elle recevait, aurait pu néanmoins être "suffisant" pour combattre le Covid-19.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Lire aussi

Nouveaux symptômes 59 jours après la première infection

Admise à l’hôpital avec une toux sévère et de la fièvre plus tôt dans l’année, la patiente décédée avait été testée positive au coronavirus une première fois à ce moment-là. Elle avait pu sortir de l’hôpital après cinq jours, quand ses symptômes s’étaient "largement atténués". Mais 59 jours plus tard, alors qu’elle suivait une chimiothérapie depuis deux jours, l’octogénaire a de nouveau eu de la fièvre, à laquelle se sont ajoutées toux et difficultés respiratoires. Sans anticorps détectés dans son sang, la malade a vu son état se détériorer huit jours après avoir été testée positive une seconde fois. Avant de décéder deux semaines plus tard.

S’il s’agit bien d’une réinfection et non d’une première infection prolongée, c’est parce que, comme le précisent les chercheurs qui rapportent ce cas, deux souches différentes du virus ont été découvertes lors des tests. Les scientifiques indiquent par ailleurs qu’aucun test n’avait été réalisé entre ces deux infections. 

Depuis le premier cas de réinfection officiellement enregistré dans le monde, à Hong-Kong le 24 août, seule une poignée de cas similaires a été recensée. "Cela ne veut pas dire qu'il n'y en a pas davantage, particulièrement car de nombreux cas de Covid-19 sont asymptomatiques" et a toutefois prévenu le professeur Mark Pandori, auteur principal de l’étude sur le cas de réinfection américain.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Pass vaccinal : le Conseil constitutionnel rendra sa décision vendredi

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.