Covid-19 : peu de transmission dans les écoles par les enfants, selon une étude

Covid-19 : peu de transmission dans les écoles par les enfants, selon une étude

CONSTAT - Selon une étude de l’Institut Pasteur, les enfants de 6 à 11 ans transmettent peu le Covid-19, entre eux comme aux adultes. De quoi rassurer les parents alors que rouvrent les écoles.

Un constat "rassurant" au moment où les établissements scolaires rouvrent. Selon une étude française rendue publique mardi, les enfants de 6 à 11 ans transmettent peu le Covid-19 à l’école, que ce soit aux autres élèves ou aux adultes.  "Typiquement, les enfants sont infectés dans les familles, par leurs parents le plus souvent, mais après, transmettent très peu à l’école", explique son auteur principal, Arnaud Fontanet, de l’Institut Pasteur. 

Ces travaux viennent confirmer d’autres observations similaires, même si leurs résultats restent préliminaires puisqu’ils n’ont pas encore été publiés dans une revue scientifique, souligne Pasteur. 

Toute l'info sur

Les défis du déconfinement

Transports, rassemblements... : quelles sont les mesures de restriction toujours en vigueur ?Retour à l'école obligatoire : en quoi consiste le "protocole sanitaire assoupli" ?

1340 personnes à l'étude

Basée sur des tests de détection d’anticorps, l’étude a été réalisée dans six écoles primaires de Crépy-en-Valois (Oise), commune très touchée par l’épidémie en février-mars. Cela représente au total 1340 personnes (510 enfants, 76 parents, 42 enseignants, plus des personnels non-enseignants et des membres des familles).

En vidéo

Retour à l'école de tous les enfants : le casse-tête des directeurs

Les chercheurs ont identifié trois enfants de trois établissements différents qui étaient infectés par le nouveau coronavirus au moment où les écoles étaient encore ouvertes - elles ont été fermées mi-février pour les vacances puis le confinement dans cette zone rouge. Or, ces trois enfants n’ont contaminé personne à l’école, qu’il s’agisse d’autres élèves ou d’adultes.

Lire aussi

Le faible nombre de cas et la durée d’exposition relativement courte (trois semaines, entre fin janvier et mi-février) limitent la portée de ce constat. Pour autant, "c’est une petite brique qui s’ajoute" à d’autres observations similaires à travers le monde, souligne Arnaud Fontanet.

Plusieurs travaux précédents ont montré que les enfants transmettaient peu le Covid-19, alors que l’analogie avec d’autres maladies virales comme la grippe avait d’abord fait supposer l’inverse. "A ma connaissance, il n’y a jamais eu d’épidémie (de Covid-19) partie d’une école", poursuit le membre du Conseil scientifique. "Le risque de démarrage d’une épidémie à partir d’une école, ou même qu’un enseignant soit infecté à partir d’élèves de moins de 10 ans, semble très faible. En revanche, pour des lycéens, je suis plus réservé", note l'épidémiologiste.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Covid : seul le Pas-de-Calais confiné le week-end, pas l'Ile-de-France ni Paris

Le déconfinement, quand et comment ? Une réunion interministérielle à l'Élysée ce mercredi après-midi

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Allocations Pôle Emploi : trois cas pour comprendre le nouveau calcul

Lire et commenter