Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner durant le week-end de l'Ascension ?

Covid-19 : pourra-t-on se faire vacciner durant le week-end de l'Ascension ?

VACCINATION - Le long week-end de l'Ascension va-t-il perturber la vaccination ? Alors qu'une partie des Français va profiter de quelques jours de repos, la campagne peut-elle faiblir ? Comment le gouvernement s'adapte-t-il ? On fait le point.

Sera-t-il possible de trouver un rendez-vous ce jeudi de l'Ascension, jour férié ? La barre des 20 millions de primo-vaccinés va-t-elle être atteinte ce week-end en France ? Alors que des millions de Français s'apprêtent à prendre la route ou le train pour ce premier "pont" de mai, le rythme de vaccination pourra-t-il pour autant être maintenu ? Voici ce que l'on sait sur le dispositif mis en place ce week-end.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Des centres de vaccination vont-ils rester portes closes... ?

Sur toutes les plateformes, des rendez-vous ont déjà été pris pour les jours à venir, et quelques rares créneaux restent encore disponibles pour ce week-end de l'Ascension. Mais depuis le début de la campagne, des centres ne fonctionnent pas les jours fériés.

Lire aussi

Certains fermeront-ils leurs portes durant ce long week-end ? "Peut-être, mais ce sera une minorité, le but est qu'il y ait le plus de centres ouverts", répond à LCI la Direction générale de la santé (DGS). "Nous invitons les collectivités locales à maintenir ouverts les centres de vaccination pour que les opérations puissent se poursuivre", a affirmé de son côté le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l'issue du conseil des ministres. Selon la DGS, les ouvertures seront "au moins équivalentes à celles des week-ends précédents".

...ou au contraire ouvrir la nuit ?

Pour mettre à profit les flux de voyageurs, "des opérations spécifiques vont être mises en place", a-t-il également indiqué. "Je vous donne un exemple : un centre de vaccination, éphémère, sera mis en place sur une aire d'autoroute, proche du viaduc de Millau", dans l'Aveyron, a déclaré le porte-parole. Car le message semble clair : "il n'y a pas de pont pour la vaccination". Près des sites touristiques, des centres de vaccination resteront ouverts tout au long du week-end , précise la DGS à LCI. Jusqu'à samedi, un centre éphémère ouvre également ses portes à Limoges (Haute-Vienne).

La DGS espère aussi que les horaires des centres de vaccination pourront être étendus. "Une trentaine de grands centres feront, cette semaine et dans les prochains jours, des séquences de vaccination nocturnes", a annoncé Gabriel Attal. Ce sera notamment le cas à Strasbourg (Bas-Rhin).

Record de primo-injections cette semaine ?

Selon Stanislas Niox-Château, patron de Doctolib, le nombre de rendez-vous pris ces prochains jours sur sa plateforme se compte en milliers. "Il y a déjà 200.000 rendez-vous bouclés jeudi, 350.000 vendredi, 200.000 samedi et 100.000 dimanche" sur Doctolib, expliquait-il mardi 11 mai. "Cela va encore augmenter au fur et à mesure de la semaine", a-t-il précisé, avançant qu'il y aura "probablement plus d'un million d'injections pendant le pont de l'Ascension."

Selon la Direction générale de la santé, le nombre d'injections sera même beaucoup plus élevé. "L'objectif est d'environ deux millions de primo-injections cette semaine", nous indique-t-on. Il s'agit "d'un objectif supérieur aux primo-injections réalisées à la semaine passée".

Pour inciter les professionnels de santé à poursuivre l'effort de vaccination au cours de ce week-end, l'exécutif a d'ailleurs décidé d'augmenter le salaire des soignants. "La rémunération pour les professionnels qui interviendront dans les centres pendant ce long week-end sera, encore une fois, augmentée", a indiqué le porte-parole du gouvernement, rappelant que "le ministre de la Santé a ouvert à de nouvelles professions la possibilité de vacciner."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : un premier cas confirmé en Île-de-France

Affaire Hulot : "La justice ne se rend pas dans les tribunaux médiatiques", réagit Emmanuel Macron

Présidentielle : "Eric Zemmour n'a pas la capacité d'aller au second tour", assure Marine Le Pen

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Y a-t-il réellement "91% de fausses couches" chez les mères vaccinées au cours du premier trimestre ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.