Covid-19 : que pensent les scientifiques des nouvelles restrictions sanitaires ?

Covid-19 : que pensent les scientifiques des nouvelles restrictions sanitaires ?

REPORTAGE - L'exécutif a fait le choix d'un confinement allégé pour un tiers des Français, sans limite de temps de sortie en journée, afin d'inverser la courbe des contaminations. Qu’en pensent les scientifiques ?

Un confinement dehors. L’idée ne déplaît pas aux Parisiens, nombreux ce dimanche après-midi sur les Quais-de-Seine. Il est désormais prouvé que l’on a dix fois moins de chance d’être contaminé à l’extérieur qu’à l’intérieur. Pertinent donc, à condition que le port du masque et la distanciation physique restent une habitude dehors comme dedans. 

Le professeur Arnaud Fontanet, épidémiologiste et membre du Conseil scientifique à l’Institut Pasteur (Paris), précise : “Cette liberté gagnée de l'extérieur, elle doit permettre de limiter au maximum le fait de se rencontrer avec des personnes en intérieur. Parce que c’est vrai que quand vous êtes dans un espace clos, surtout fermé, il n’y a pas d’aération, que vous enlever votre masque pour un repas, parce que vous commencez à discuter avec des gens, c’est là que vous vous infectez”.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Le gouvernement espère limiter nos déplacements également en fermant 90 000 commerces considérés comme non-essentiels. Cette mesure est-elle efficace ? "On n’a pas mesuré l’impact de la fermeture des commerces non-essentiels. Mais on est sûr que c’est un impact très marginal, comme la plupart des mesures qui ont été prises jusqu’ici d’ailleurs", explique docteur Catherine Hill, épidémiologiste et biostatisticienne à l'Institut Gustave Roussy. "Je vous rappelle quand même que ça fait des jours et des semaines que le nombre de gens qui arrivent en réanimation chaque jour augmente”, 

Au contraire, la limite des dix kilomètres et l’interdiction d’un voyage d’une région à une autre serait bénéfique. Quoi qu’il en soit, il faut attendre plus d’une semaine pour mesurer les résultats sur les contaminations et deux à trois semaines pour constater les faits sur les hospitalisations.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Macron appelle les Anglos-Saxons à arrêter de "bloquer" les exportations de vaccin

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.