Covid-19 : "40% des agents de l'État, hors éducation nationale" en télétravail

Covid-19 : "40% des agents de l'État, hors éducation nationale" en télétravail

ASSIDUITÉ - Dans une interview donnée à Sud Radio, la ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, indique que 40% des agents de l'État, hors Education nationale, travaillaient depuis chez eux.

Une vaste enquête réalisée par Harris Interactive et réclamée par les autorités a montré mercredi une progression dans l'application du télétravail. Selon les résultats, le télétravail a été suivi un jour de plus lors de la semaine écoulée par rapport à la précédente, tandis que 45% des salariés du privé ont travaillé depuis chez eux du 2 au 8 novembre. Un chiffre supérieur à ce qui est observé dans le public. Interviewée ce jeudi sur Sud Radio la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, a indiqué jeudi que "40% des agents de l'État, hors éducation nationale" exercent actuellement en télétravail. "C'est 12 points de plus que la semaine dernière", fait-elle remarquer.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France touchée par une deuxième vague d'ampleur

Les dernières infos sur l'épidémie

Lire aussi

Un chiffre qui s'explique par l'ouverture des services publics

Ce suivi moindre du télétravail s'explique surtout par la plus grande souplesse de ce deuxième confinement, qui autorise l'ouverture des services public. Ainsi, explique la ministre, le télétravail des agents de l'État "ne pourra jamais être à 100%", afin de garder ouverts "les guichets de la CAF, les guichets de l'assurance vieillesse, les guichets de Pôle emploi, et bien sûr nos écoles" et conserver "nos forces de l'ordre sur le terrain". "Nous devons à tout prix éviter que certains services publics, comme au premier confinement, ferment", a insisté la ministre, qui a "des échanges avec les syndicats toutes les semaines".

On vient de recommander 50.000 nouveaux ordinateurs.- Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques

Pour s'assurer que "tout ce qui peut être télétravaillé est télétravaillé", elle assure donner "des instructions très claires". "Ce qui est la norme, c'est qu'aujourd'hui, tout ce qui peut être télétravaillé doit être télétravaillé, cinq jours sur cinq. On a les mêmes instructions pour tous les employeurs du pays", dit-elle. Pour développer "au maximum le télétravail", 125.000 agents ont été équipés en quelques mois, depuis le premier confinement. "On vient de recommander 50.000 nouveaux ordinateurs", rapporte Amélie de Montchalin, qui rappelle par ailleurs que 200 millions d'euros sont prévus dans le plan de relance du gouvernement "pour que les agents publics puissent travailler beaucoup plus facilement en mobilité, comme au bureau depuis chez eux".

Une charte bientôt déployée pour assurer la sécurité des agents et des usagers

Afin de garantir la protection des agents de l'Etat comme des usagers du service public, une "charte d'engagement de continuité" d'activité va être "déployée dans les tout prochains jours", a indiqué la ministre. Elle définira "comment on maintient les guichets ouverts, comment bien sûr on protège les usagers et les agents, comment aussi on respecte les délais et surtout comment, de manière proactive, de manière volontariste, on s'occupe des personnes les plus fragiles, les chômeurs en fin de droit, les étudiants précaires, les retraités isolés", a-t-elle énuméré.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 25.000 hospitalisations, 196 décès en 24 heures

Couvre-feu national à 18h : quelles sont les attestations dérogatoires et où les télécharger ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Lire et commenter