Vaccination : en quoi consiste la "mesure dérogatoire" annoncée par Olivier Véran pour cet été ?

Vaccination : en quoi consiste la "mesure dérogatoire" annoncée par Olivier Véran pour cet été ?

COVID-19 - Le ministre de la Santé a précisé mercredi soir sur TF1 les conditions dans lesquelles se déroulera la vaccination pendant l'été. Si les deux doses devront être injectées "dans le même centre", le second rendez-vous pourra être pris de six à huit semaines après le premier.

Entre l'épidémie de Covid-19, la vaccination et les vacances d'été, l'organisation des prochaines avait quelque chose d'alambiqué pour des millions de Français. Ce devrait être un peu plus clair après l'intervention d'Olivier Véran, le ministre de la Santé, ce mercredi soir au JT de 20H de TF1.

Va-t-on devoir organiser ses vacances en fonction de la date prévue de sa seconde dose de vaccin anti-Covid ? "Évidemment non, et c'est pourquoi il y aura une mesure dérogatoire, qui démarre à partir de demain (jeudi 3 juin) ou des tout prochains jours", a expliqué le ministre, ajoutant qu'une mesure "va permettre, lorsque vous prenez rendez-vous pour votre première injection, d'avoir deux semaines supplémentaires entre la première et la deuxième injection".

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

"Quand vous êtes vaccinés avec Pfizer ou Moderna en centre, vous avez aujourd'hui un rendez-vous sept semaines plus tard pour votre rappel de vaccin", a rappelé Olivier Véran. Avec cette mesure dérogatoire, "vous pourrez le programmer pour six à huit semaines plus tard dans le même centre". Une disposition qui "permettra de ne pas freiner la vaccination au mois de juin alors qu'on a encore beaucoup de Français à vacciner".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

40% des nouveaux contaminés sont vaccinés en Israël : des failles dans le Pfizer ?

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

Disparition de Lucas Tronche, 15 ans, en 2015 : des ossements et un sac retrouvés

VIDÉO - Les terribles images de l'effondrement d'un immeuble en Floride

"Mon père devrait être en prison" : l’audition de Britney Spears en 5 déclarations chocs

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.