Covid-19 : venir à bout de la pandémie par la vaccination seulement ? L'OMS émet des doutes

Covid-19 : venir à bout de la pandémie par la vaccination seulement ? L'OMS émet des doutes

DOUTES - Le directeur de l'OMS en Europe a estimé ce vendredi 10 septembre 2021 que la vaccination au Covid-19 ne serait sans doute pas suffisante pour mettre fin à la pandémie.

Principale arme contre le Covid-19,  la vaccination ne viendra probablement pas à bout à elle seule de la pandémie. C'est tout du moins ce que redoute Hans Kluge, le directeur de l'OMS en Europe. Des doutes exprimés lors d'une conférence de presse à Copenhague (Danemark) le 10 septembre 2021. "L'émergence des variants plus transmissibles et plus viraux", qui ont mis à mal la possibilité d'une immunité collective, est l'argument principal avancé.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Le responsable de l'institution pour le Vieux continent avait déclaré en mai dernier que "la pandémie serait terminée lorsque nous aurons atteint une couverture vaccinale minimale de 70%" de la population mondiale. Un taux encore très lointain. À ce jour, à peine un tiers (29,7%) de la population mondiale serait complètement vaccinées, selon Our World In Data.

La vaccination reste incontournable

Aujourd'hui dominant en Europe, le variant Delta est estimé 60% plus transmissible que le variant Alpha et deux fois plus que la souche du virus historique. Selon des épidémiologistes, il semble désormais illusoire d'atteindre l'immunité collective uniquement grâce aux vaccins. Cependant, la poursuite de la vaccination reste primordiale si l'on veut "réduire la pression sur nos systèmes de santé qui ont désespérément besoin de traiter les autres maladies que le Covid-19", assure Hans Kluge.

Lire aussi

Lors de cette conférence de presse, le directeur continental de l'OMS est également revenu sur la question des doses supplémentaires de vaccin. "Si on considère que le Covid va continuer à muter et rester avec nous, comme la grippe, alors nous devons anticiper comment adapter progressivement notre stratégie de vaccination à la transmission endémique, et acquérir un savoir très précieux sur l'impact des doses supplémentaires."  Au sein de l'Union européenne, 72,1 % de la population adulte est entièrement vaccinée.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Crise des sous-marins : Paris annule une réunion entre les ministres de la Défense français et anglais

Afghanistan : le groupe État islamique revendique deux attaques à la bombe contre les talibans

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

Avant les sous-marins australiens, le cas des F-35 américains préférés aux Rafale par la Suisse

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.