Des contaminations plus nombreuses dans les pays les plus vaccinés ? C'est faux

Aucune corrélation ne s'observe entre vaccination et hausse des cas positifs.

STATISTIQUES - Alors que le pass sanitaire divise dans l'opinion, des internautes soutiennent que la vaccination est responsable d'une hausse des contaminations. Les chiffres disent pourtant le contraire.

Depuis plusieurs semaines, les réseaux sociaux cherchent à agir contre la désinformation en multipliant la suspension (temporaire ou définitive) des comptes influents qui propagent des fake news. Ce fut récemment le cas avec Francis Lalanne, éconduit de Twitter, mais aussi d'une internaute moins mélomane réagissant à la crise sanitaire sous le pseudo Momotchi, particulièrement active depuis le début de la crise sanitaire.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Bien que bannie de la plateforme américaine, cette dernière continue de s'exprimer sur des canaux d'échanges alternatifs et assure que les pays qui vaccinent le plus sont ceux qui enregistrent le plus de cas positifs au Covid-19. Le vaccin ne serait ainsi pas un remède, mais la cause du problème. Une rhétorique très commune ces derniers mois parmi les opposants à la vaccination, et qui est ici complétée de graphiques censés étayer cette affirmation. Pourtant, des multiples contre-exemples montrent que de telles conclusions sont trompeuses. 

L'Islande et Chypre prouvent l'inverse

L'utilisatrice de Twitter qui relaie les messages de "Momotchi" est une avocate parisienne, Elizabeth Oster. Sur son compte, on retrouve d'innombrables messages hostiles à la politique sanitaire ou à la vaccination, ainsi que le partage de publications de personnages controversés. Que ce soit celles de la députée Martine Wonner, de l'ancien vice-président du Front national Florian Philippot, ou bien encore de la généticienne Alexandra Henrion-Caude. Très actifs depuis plus d'un an, ils ont aussi en commun d'avoir à de multiples reprises partagé de fausses informations. D'où une certaine prudence à la lecture des récents messages relayés en ligne. 

Plus de contamination dans le pays où la vaccination est très avancée ? Pour le vérifier, il faut se tourner vers les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), agence européenne qui agrège des données en provenance des pays européens. Il convient ainsi de lister les États où la population s'est le plus vaccinée, puis de comparer ce classement à celui des États qui enregistrent ces dernières semaines le plus grand nombre de contaminations. La taille des populations étant très variable à l'échelle du continent, il convient d'utiliser les chiffres des contaminations rapportés à 100.000 habitants. Ce qui nous permet de dresser le tableau suivant (cliquez ici s'il ne s'affiche pas).

Que peut-on retirer de ces données ? Tout d'abord qu'en effet, les contaminations sont élevées dans des pays où la vaccination est avancée. C'est le cas aux Pays-Bas, à Malte, au Portugal en Espagne. Pour autant, lier ces contaminations aux vaccins apparaît vite trompeur. Et pour cause : si l'on suit cette logique, un pays comme l'Islande où 90% de la population a reçu au moins une dose devrait voir les cas exploser sur son sol. Il n'en est rien, au contraire, puisqu'il s'agit d'un des États européens où l'on enregistre le plus faible nombre de tests positifs. 

Lire aussi

Autre élément notable, le fait que l'Autriche et Chypre affichent des taux de vaccination très similaires, avec respectivement 68 et 66% de leur population à minima primo-vaccinée. En suivant le raisonnement des militants anti-vaccins, il serait naturel d'y observer des contaminations à des niveaux similaires. Or, à nouveau, il n'en est rien. Quand l'Autriche déplore en moyenne depuis le début du mois de juillet 23 contaminations quotidiennes pour 100.000 habitants, Chypre en affiche pas moins de 1 384, un record à l'échelle du continent. 

Le dernier pays sur lequel se pencher est la Grèce, puisque Athènes enregistre un nombre important de contaminations. Avec 255 cas par jour et pour 100.000 habitants, il fait partie de ceux où l'épidémie est la plus virulente. La vaccination y est pourtant peu avancée, puisque seuls 59% des Grecs ont reçu au moins une dose. 18 points de moins qu'en Finlande, où le nombre de cas enregistrés est plus de 4 fois inférieur. Dès lors, conclure qu'un lien est avéré entre vaccination et hausse des cas se révèle trompeur. Aucune donnée statistique ne met aujourd'hui en lumière une telle corrélation. 

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : il y a désormais "une décorrélation entre les hospitalisations et les diagnostics", affirme Olivier Véran

EN DIRECT - Covid-19 en France : le nombre de contaminations près de 50% plus haut que mardi dernier

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France 9e, le Japon en tête

L'huile essentielle de lavande considérée comme toxique ? L'inquiétude des producteurs dans la Drôme

EN DIRECT - JO de Tokyo : une troisième médaille d'or pour la France grâce à Androdias et Boucheron

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.