L'état d'urgence sanitaire déclaré en Martinique et à La Réunion dès ce mardi

L'état d'urgence sanitaire déclaré en Martinique et à La Réunion dès ce mardi

VARIANT DELTA - Face à une forte reprise de l'épidémie et la propagation du variant Delta, un état d'urgence sanitaire va être instauré dès ce mardi à la Réunion et en Martinique, accompagné d'un retour du couvre-feu, a annoncé Emmanuel Macron.

En raison de la situation épidémique qui se dégrade en outre-mer, un "état d'urgence sanitaire" sera déclaré "dès demain" en Martinique et à La Réunion, a annoncé Emmanuel Macron lors de son allocution ce lundi. Devant la propagation du variant Delta, "un couvre-feu sera instauré" dans les deux territoires. 

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Pour justifier cette mesure le chef de l'État a pointé du doigt "le niveau de vaccination insuffisant" et le fait que les "hôpitaux sont déjà saturés". 

Des taux d'incidence au-delà du seuil d'alerte

En une semaine, du 28 juin au 4 juillet, le nombre de cas positifs au coronavirus a été multiplié par quatre en Martinique (410 cas positifs, contre 110 la semaine précédente). Mardi dernier, la préfecture de La Réunion avait déploré la mort de sept patients originaires de l'île au cours de la semaine précédente, dont les chiffres montraient "une augmentation du nombre de cas avec un taux d'incidence hebdomadaire se rapprochant de 150 pour 100 000 [habitants], un taux de positivité en légère augmentation, des hospitalisations et des admissions en réanimation en hausse".

Cet état d'urgence sanitaire "sera déclaré dès demain en Conseil des ministres", a précisé Emmanuel Macron.

Lire aussi

Pour contrer la montée du variant, le président de la République a appelé à "vacciner un maximum de personnes partout, à tout moment"

"Notre pays est confronté à une reprise forte de l'épidémie [...] l'apparition du variant dit Delta se traduit par une augmentation des contaminations partout dans le monde parce que ce variant est trois fois plus contagieux que la première souche. Il s'engouffre dans tous les espaces non couverts par la vaccination", a-t-il rappelé. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : quelles sont les trois contre-indications à la vaccination ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

VIDÉO - Belgique : nouvelles inondations massives après un orage diluvien

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.