Covid-19 en Ile-de-France : 17% de tests positifs, un chiffre "jamais atteint" selon l'ARS

Covid-19 en Ile-de-France : 17% de tests positifs, un chiffre "jamais atteint" selon l'ARS
Santé

INQUIETUDE - Le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) Aurélien Rousseau a fait état sur RMC lundi 12 octobre d'un taux, jamais vu, de tests positifs de 17% en Ile-de-France. La confirmation d'une situation préoccupante en région parisienne.

C'est un chiffre "qu'on n'avait jamais atteint", s'alarme le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS) ce lundi. En Ile-de-France, 17% des personnes testées pour le Covid sont positives, a indiqué Aurélien Rousseau sur RMC lundi 12 octobre. En parallèle, il a fait état de 42 % de patients Covid dans les services de réanimation de la région. 

Avec "474 malades, on a passé les 42% d'occupation" des lits de réanimation par des patients Covid en Ile-de-France, a-t-il souligné, soulignant en creux le seuil d'alerte des 60%. Il y a "plus de 1.480 personnes dans les lits d'hospitalisation conventionnelle, 672 dans les soins de suite et de réadaptation et presque une centaine dans les lits de psychiatrie", a-t-il ajouté. C'est ce même directeur qui avait par ailleurs alerté la semaine dernière sur la "grande marée" qui allait déferler sur les hôpitaux. "On pense qu'on a le temps, mais à la fin, il y a une course contre la montre", a-t-il répété lundi.

Lire aussi

"Sans doute jusqu'à 300 personnes par jour dans les prochains jours qui vont arriver dans les hôpitaux d'Ile-de-France"

Signe alarmant selon lui, "on a par exemple aujourd'hui à Paris chez les 20-30 ans plus de 800 cas positifs pour 100.000. Le seuil d'alerte c'est 50. Et surtout, depuis trois jours (...) ces chiffres augmentent très rapidement chez les personnes âgées", or "le passage entre les générations, c'est ça qui est notre préoccupation majeure".  Exemple parmi d'autres, sur les 700 Ehpad que compte l'Ile-de-France, 127 comptent au moins un cas de Covid-19, a-t-il dit.

Au total, "17% des tests reviennent positifs, c'est un chiffre qu'on n'avait jamais atteint", a souligné le directeur de l'Agence régionale de santé (ARS). "On sait ce qui va se passer dans les 15 prochains jours" et notamment "qu'on va avoir plus de cas graves", a-t-il dit, rappelant qu'il avait été demandé aux hôpitaux d'activer "tous leurs dispositifs de crise" et que cela passait déjà par des déprogrammation d'interventions et des congés repoussés pour les soignants. Ce sont "sans doute jusqu'à 300 personnes par jour dans les prochains jours qui vont arriver dans les hôpitaux d'Ile-de-France", a-t-il pronostiqué.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières informationsLes pays les plus touchés par le Covid-19

Le secteur privé "est très mobilisé", a par ailleurs souligné Aurélien Rousseau, qui a indiqué que "dans les lits de réanimation, 24% des malades sont dans le privé".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Erdogan invite Macron à "se faire soigner", l'Élysée dénonce des "propos inacceptables"

Covid-19 : la France a-t-elle vraiment les plus mauvais chiffres en Europe ?

Covid-19 : pourquoi les masques en tissu n'ont plus la cote auprès des Français

EN DIRECT - Covid : l'appel à l'aide de l'hôpital de Villefranche-sur-Saône

CARTE - Voici la liste des 54 départements désormais sous couvre-feu

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent